Voyage en famille: premières vacances à quatre…

27 septembre 2018

Vous l’avez peut-être vu passer ici ou là, nous sommes depuis quelques mois les heureux parents d’une petite poupée. Nous voyageons donc à quatre à présent ! Si nous ne nous étions jamais vraiment posé de questions quant au fait de voyager avec un bébé, il faut avouer qu’avec deux, ça change un peu la donne. L’organisation d’un voyage en famille est… différente et relève parfois davantage de la pratique de l’équilibre que du mode baroudeur auquel nous étions habitués avant d’être parents.

Aurélia est arrivée au printemps, telle une petite fleur (cela dit, sa naissance ne s’est pas vraiment passée d’une façon aussi poétique, mais… bref !). Dans le même temps, Julien terminait son année de reconversion. Une année intense, pour lui, pour nous tous donc. Pleine de changements et de promesses d’une nouvelle vie, bientôt.

Julien a terminé fin août, brillamment. Aurélia avait 4 mois, et Adrien s’apprêtait à reprendre le chemin de l’école. Mais cette année, nous lui avons fait louper la rentrée. Tant pis. Après la période ultra chargée que nous venions de passer, nous avions vraiment besoin de partir quelques jours.

On s’est mis à rêver à tout plein de destinations. On parlait de louer un camping-car, pour explorer la Croatie. D’embarquer à bord d’un ferry, pour visiter la Corse. De traverser la France, pour voir l’océan. De rouler jusqu’en Italie, pour un retour aux sources.

voyage en famille

On a tout de suite éliminé les destinations lointaines, trop compliquées en termes d’organisation, et puis on voulait un truc plutôt reposant. En plus, pour prendre l’avion, il faut un passeport, ce qu’on avait totalement oublié de fournir à notre petite poupée. Au hasard d’un forum, on a vu passer une info qui disait que pour entrer en Croatie, il fallait être muni d’une pièce d’identité. On a vite regardé nos montres, évalué le timing, on s’est questionné : non, on n’avait ni le temps ni l’envie de courir à droite à gauche pour faire ce fichu passeport. Bye bye la Croatie, donc.

Mais pour la Corse, on fait comment, sur le ferry, si elle n’a pas de papiers, notre poupée ? Ouf, avec un livret de famille, il semblerait que ça passe. Oui, mais on va où en Corse ? On se pose au nord et on ne voit pas le sud ? Ou l’inverse ? Un road trip, c’est idéal, mais ça ne fait pas vraiment partie des options reposantes dont on avait envie. Bon, bye bye la Corse, donc.

Et puis on a passé des heures à zieuter les campings de la côte landaise. Les Landes, c’est beau, c’est sauvage. Calme et apaisant. Le camping avec les enfants, c’est pas mal. On n’est pas fan de l’ambiance GO mais il faut bien reconnaître que la proximité d’une super méga piscine, quand on n’a pas envie de faire des kilomètres, c’est pratique pour occuper le grand. Alors on a épluché des tas et des tas d’avis sur les campings du bassin d’Arcachon, de Biscarosse et compagnie. Mais… on n’a jamais pu se décider. Malgré tous les attraits de la région, il manquait un petit quelque chose dont on ne voulait pas se priver.

On a mis un peu de temps avant de mettre le doigt dessus : on voulait être dépaysés. On voulait être tranquilles, peinards, dans un endroit inconnu, entourés de gens qui ne parlaient pas notre langue. Surtout ça, en fait.

nowmadz estartit voyage en famille

À la dernière minute, après avoir manqué mille fois de jeter l’éponge, on a finalement décidé de partir en Espagne. Mais pas l’Espagne de Barcelone, trop agitée, ou celle des stations balnéaires, trop bétonnée. Non, l’Espagne toute proche, mais déjà ailleurs, l’Espagne familiale, tranquille et ensoleillée.

N’y connaissant rien, on a cherché, cherché sur le Net pour dénicher le petit coin paisible qui accueillerait nos premières vacances à quatre. En farfouillant sur les forums de voyageurs, on est tombés sur la destination idéale, un endroit pas connu, où il n’y a rien de particulier à voir ou à faire. Mais un endroit sympa, agréable et familial, à deux pas de la frontière : l’Estartit. Sur la Costa Brava.

voyage en famille

Ça ne vous dit rien ? Normal, on vous l’a dit, ce n’est pas du tout connu, et c’est un peu ce qui nous a plu.

Comment vous dire que ces premières vacances à quatre étaient absolument géniales, qu’il s’agit sans aucun doute de nos meilleures vacances depuis bien longtemps ? Et bien, cela fera l’objet d’un autre post, alors, stay tuned !

 

voyage en famille


Premières vacances à quatre, organisation

Voyager avec un bébé, c’est facile, on l’a déjà fait un paquet de fois avec Adrien. Mais voyager avec deux enfants, c’est déjà plus complexe.

Pour notre premier voyage, nous sommes partis en voiture, à 600 km de chez nous. Normalement, quand on fait la route sans enfant, on met environ 7h avec une ou deux pauses. Avec la petite, la durée du trajet s’est allongée à … 9h. Ce qu’on a appris de ce voyage en voiture? Déjà, qu’il faut éviter absolument de prendre la route quand la petite vient de manger: je vous entends rire, non, elle n’a pas vomi! Par contre, étant en plus dos à la route, je pense que ça n’est pas bien confortable pour elle. Deuxième chose, mieux vaut partir de nuit lorsque l’on voyage avec des petits en voiture. Juste après le repas du soir, ou très tôt le matin. C’est cette dernière option que nous avions choisie. Avec un départ à 5h du matin, on s’était dit qu’on allait pouvoir rouler tranquillement pendant que les enfants finiraient de dormir. Dans l’idéal, c’est comme ça que ça devait se passer. Dans l’idéal.

Nous n’avons malheureusement pas de secrets à vous livrer pour vous aider à faire en sorte qu’un tel trajet se passe “bien”. C’est toujours difficile pour un bébé de rester si longtemps dans un siège auto, même confortable et même si nous nous arrêtions toutes les 1h30/2h. Il faut juste prendre son mal en patience… bien vérifier la température globale de l’habitacle, on a tendance à mettre la clim un peu trop fort devant, tandis qu’à l’arrière, ne souffrant pas de la réverbération du soleil, il fait vite froid. Pour notre grand, on a eu droit aux sempiternelles “quand est-ce qu’on arrive??”… quand ça démarre au tout début du voyage, ça finit par rendre fou! Alors pour ne pas perdre patience, on invente des jeux, comme quand on était petits, on compte les camions sur l’autoroute, on choisit une couleur et celui qui voit le plus de voitures rouges gagne la partie par exemple… Nous ne sommes pas fan des tablettes d’une façon générale et puis Adrien ne supporterait pas de toutes façons, ça le rendrait malade de regarder un écran trop longtemps. Alors on discute, et parfois, on passe un petit dessin animé via le système son du véhicule, mais sans l’image.

Question bagage, on a été contraints de les réduire au maximum, et pour cause: notre voiture actuelle est bien plus petite que celle que nous avions lorsque nous n’étions que 3. Cherchez l’erreur! Mais finalement, c’est pas plus mal, parce qu’on emporte beaucoup moins de choses inutiles! Nous avions un sac pour les enfants, un sac pour nous + le minimum pour la puce (lit, poussette) et il nous restait un peu de place pour y mettre quelques bricoles rapportées en souvenir !

Ensuite, sur place, l’organisation ne diffère finalement pas vraiment de celle que l’on a à la maison. En Espagne, on trouve bien sûr tout le nécessaire pour les petits et des grandes surfaces identiques aux nôtres si on tient vraiment à retrouver ses produits favoris.

On a croisé QUE des gens accueillants et détendus là-bas, locaux comme touristes. Donc c’est vraiment une très bonne destination pour un voyage en famille !

Pour plus d’informations et de conseils pour voyager avec un bébé, lisez notre article ! Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaire.

 

 

 

 


Certains de nos articles peuvent contenir des liens commerciaux, type affiliation ou autre. Tous les établissements mentionnés ici ou là ont été personnellement testés et si on vous en parle, c’est qu’ils nous ont réellement plu. Ou pas, mais dans ce cas, on vous le dit aussi 

1 Commentaires

  1. Commentaire par Pierre

    Pierre Répodnre 28 septembre 2018 at 14 h 22 min

    super séjour familial en effet

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut