Koalas, kangourous: où voir des animaux en liberté en Australie?

31 octobre 2017

Quand on se prépare à découvrir un nouveau pays, on a bien souvent tout plein de clichés en tête. Je me souviens par exemple que pour la Chine, je voulais (entre autres choses bien sûr !) voir les rizières et les Chinois avec leur chapeau pointu. En Norvège, j’avais hâte de visiter l’une des cabanes en bois rouge ou de m’extasier devant les aurores boréales. Et en Australie, je n’avais qu’une envie : voir un kangourou.

L’Australie est le pays où l’on a vu le plus d’animaux sauvages. Des kangourous, des wallabies, des koalas, des émeus… On a échappé heureusement aux casoars, aux crocodiles et aux requins et je n’avais pas du tout, mais alors pas du tout envie de partager ma couche avec une red back ni de nager aux côtés d’une méduse et encore moins d’un requin…

Si vous vous demandez où voir des animaux en liberté en Australie, voici un petit tour d’horizon. Certains comme les kangourous ne sont pas bien difficiles à dénicher. Pour d’autres, il faudra faire preuve de patience et d’ingéniosité afin de les observer, en faisant attention toutefois à ne jamais les déranger ni abîmer leur habitat naturel.

Vous préparez un voyage en Australie? Comparez et réservez votre vol, puis piochez parmi nos articles pour élaborer votre budget, tout savoir sur le camping ou trouver de l’inspiration pour votre itinéraire !

Où voir des kangourous en Australie ?

Je me souviens de ce jour où nous sommes partis de Melbourne au volant de notre campervan. Bon, à l’époque, nous ne savions pas encore que nous avions hérité d’un très mauvais numéro qui menacerait de nous lâcher en plein désert et qui nous forcerait ensuite à faire un détour de plusieurs kilomètres. Les aléas du voyage ! De Melbourne, nous avons pris la route en direction d’Adélaïde, nous étions hyper excités car après 5 mois passés à écumer les auberges de jeunesse et les bus asiatiques, nous avions un peu l’impression d’avoir un « chez-nous » fut-il minuscule. Mais revenons-en plutôt à nos kangourous…

Les kangourous, véritables emblèmes de l’Australie, on peut les voir partout, ou presque! Mais l’endroit où l’on en a le plus croisé était sans doute sur la côte sud, dans la région de Melbourne, Adélaïde et dans les parcs nationaux. Le meilleur moment pour les voir est en fin de journée. Là, il faut faire carrément attention si vous conduisez, car ils traversent la route sans regarder ni à droite ni à gauche ! Ce qui engendre malheureusement beaucoup d’accidents… Dans les parcs nationaux, lorsque nous cherchions un endroit où camper, nous roulions à petite allure et tandis que l’un cherchait un campement, l’autre surveillait la route, qu’il n’y en ait pas un qui se jette sous nos roues !

 

 

Quelques sites où nous avons pu voir des kangourous en liberté :

Dans les Parcs

Grampians National Park, dans le Victoria. Situé à moins de 2 h au nord de Warnambool, et à 3 h à l’ouest de Melbourne, ce parc est un petit bijou où il n’est pas rare de croiser des kangourous et des koalas en pleine nature. On y trouve également pas mal de peintures rupestres, bref, c’est un arrêt agréable à faire lors d’un road trip en Australie !

Dans les Flinders Range. Probablement l’endroit où l’on a croisé le plus de kangourous, à la nuit tombée, ils sautent littéralement dans tous les sens ! Et le site en lui-même, en plein cœur de l’outback, est de toute beauté. Il offre des paysages à couper le souffle, presque irréels. Nous y sommes restés pour la nuit, et c’était vraiment surnaturel. Aigles, wallabies et kangourous règnent en maître dans ces terres ancestrales, chargées de légendes aborigènes. Un peu plus au nord se trouve Coober Pedy, l’un des lieux les plus marquants de notre voyage, ne le manquez pas !

Autres parcs où voir les kangourous en Australie : Georges River National Park et Glenbrook dans les environs de Sydney, Murramarang national Park en New South Wales, Kangaroo Island en South Australia.

Sur la plage

Sur les plages du parc national de Crowdy Bay, au nord de Sydney et à quelques kilomètres de Port Macquarie, nous avons fait une rencontre totalement imprévue, inattendue !

Dans le Queensland, au nord du pays, il est possible d’apercevoir des kangourous sur la plage de Cape Hillsborough, au sud d’Airlie Beach. Le meilleur moment pour les voir est au petit matin, mais pour notre part, nous les avons ratés à cet endroit-là !

 

Voir des Koalas en Australie

Animal emblématique numéro 2 de l’Australie, le koala. Cette petite bête est bien plus discrète et craintive que ses copains les kangourous, il faut redoubler de patience et de vigilance pour l’apercevoir. Le koala vit dans les arbres, les eucalyptus plus précisément, commencez donc par repérer ces derniers, arrêtez-vous et observez le feuillage, il y a de fortes chances pour que l’un de ces marsupiaux soit en train d’y faire sa sieste !

Pour être sûr d’en approcher quelques-uns, vous pouvez faire une étape à l’hôpital des koalas de Port Macquarie, ou au Lone Pine Koala sanctuary de Brisbane, où, en échange de quelques dollars, vous pourrez même en prendre un dans vos bras (on est assez peu fan du concept, mais bon…)

Où voir un koala en liberté ?

Nous avons eu beaucoup de chances d’en apercevoir plusieurs à Cape Otway, sur la Great Ocean Road dans le Victoria. C’est dans cet état que se trouve la plus grande concentration de koalas du pays, nous avions eu l’info avant de partir et nous voulions absolument passer par là lors de notre voyage. Bien nous en prit, car nous avons pu voir de ces mignonnes bestioles par dizaines !

Nous avions d’ailleurs posé notre van pour la nuit sur une aire de camping gratuite dans les environs, juste au bord de la mer, et le coin était paradisiaque, probablement l’un des plus beaux emplacements qu’on ait eus !

 

Les autres espèces à voir en Australie:

 

  • La Baleine

Nous les avons ratées, car ce n’était pas la saison, mais on les aperçoit très souvent entre juin et novembre au large de Warrnambool, qui est la plus grosse ville de la Great Ocean Road, à l’ouest de Melbourne. Sur la côte est, Fraser Island, Byron Bay, les Whitsundays et la Gold Coast en général sont d’autres très bons spots d’observation. Vous en verrez également en Tasmanie ainsi que sur la côte ouest, aux environs de Broome et de Ningaloo Reef. Ce dernier site est aussi réputé pour ses requins-baleines (inoffensifs, rassurez-vous !), visible entre mai et juillet.

  • Le Poisson Clown

Si vous rêvez de plonger aux côtés de Nemo, il faut absolument vous arrêter plonger dans la Grande Barrière de Corail, sur la côte est ! De notre côté, nous avions choisi de partir en expédition à bord d’un voilier durant toute une journée. La formule comportait deux sessions de snorkeling au cours desquelles nous en avons pris plein les yeux !

  • La Tortue de mer

Les mers australiennes abritent de nombreuses espèces de tortues marines et la plupart se trouvent dans les eaux chaudes de la Grande Barrière de Corail. On les aperçoit sans problème au cours d’une session de snorkeling, comme nous, dans les Whitsundays (désolés, on a raté la photo sur ce coup-là !)

  • Le Quokka

Un animal qu’on aurait aimé croiser en Australie : le Quokka ! Et vu sa bouille, on comprend pourquoi, non ? Il paraît que c’est un animal pas farouche du tout, on le trouve principalement sur Rottnest Island, au large de Perth. Faites-nous signe si vous en approchez un !

 

Les animaux à éviter en Australie

Je pense qu’il y a autant d’animaux tout mignons que d’autres franchement flippants dans ce pays… Dans animaux, j’inclus aussi les araignées, les serpents et autres reptiles pas vraiment commodes… Bien sûr, c’est toujours sympa, histoire d’assouvir sa curiosité, d’en apercevoir quelques-uns, mais alors vraiment, de loin !

Ma plus grosse hantise était que des serpents ou des araignées viennent se glisser dans le van quand nous campions en pleine nature. Je me pliais donc chaque soir à une inspection en règle et millimétrée des moindres recoins de notre couchette avant de finalement éteindre la lumière !

  • Les araignées

La red black est la plus dangereuse, elle est même carrément mortelle. On la trouve un peu partout dans le pays, mais surtout dans le sud et l’ouest. Qu’on se rassure, depuis la découverte de l’antidote en 1984, aucun décès n’a été recensé. Oui, mais quand même.

  • Les méduses

La cubozoa ou méduse-boîte est une espèce ultra venimeuse dont la piqûre est très douloureuse et souvent mortelle pour les humains. Rien que ça ! C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons dû porter des combinaisons intégrales, gants y compris, lors de nos sessions de snorkeling dans les Whitsundays ! Autant vous dire qu’on ne nageait pas vraiment tranquille malgré notre accoutrement ! Vous trouverez plus d’informations ici et on vous souhaite vraiment de ne jamais croiser ce genre de bestiole !

  • Les serpents

Vingt espèces de serpents parmi les 25 les plus venimeuses au monde vivent en Australie, causant deux décès par an en moyenne.  Le Taïpan figure parmi les plus dangereuses, on le trouve principalement dans le sud de l’Australie, dans les parcs nationaux, bien que dans l’exemple ci-dessus, il a mordu un homme dans les environs de Cairns. Prudence donc !

 

Bon, on pourrait aussi vous parler de l’atrax, du grand requin blanc, des crocodiles ou du casoar… mais mieux vaut vous laisser préparer votre voyage tranquillement et rêver à vos rencontres avec les kangourous et les koalas, qui sont sans doute celles que vous aurez le plus de chances de faire. Ouvrez l’oeil, restez prudent, mais profitez avant tout de votre voyage !

 

Racontez-nous vos expériences : quelles sont les bestioles que vous avez déjà croisées durant vos voyages, gentilles ou moins gentilles ?

 


Encore plus d’articles sur notre voyage en Australie:

 

A propos

Voyageuse, amoureuse, jeune maman… je partage ici mes réflexions quant au voyage et aux autres cultures. Ce blog est mon refuge, vous y êtes les bienvenus !
Vous pouvez suivre toutes mes actualités par ici

2 Commentaires

  1. Commentaire par Gabrielle

    Gabrielle Répodnre 5 novembre 2017 at 17 h 23 min

    J’ai un gros faible pour les koalas, ils sont adorables ! Et je découvre dans votre article le Quokka, complètement craquant… Je ne suis jamais allée en Australie mais sa faune et sa flore me fascinent, tout y est tellement différent ! Il y a des millions d’années, j’ai lu qu’on y trouvait une méga faune et une méga flore, c’est à dire des espèces complètement gigantesques, jusqu’à l’arrivée de l’homme. Après ça, ils ont malheureusement disparu, mais il reste de bien belles espèces à découvrir j’ai l’impression, même si certaines sont petites mais très dangereuses. As-tu croisé le chemin de très grosses araignées ? C’est elles qui me ferait le plus peur… La Hunter est terrifiante parait-il ! Merci pour cet article, qui me donne encore plus envie d’y aller !

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 20 novembre 2017 at 22 h 29 min

      Bonjour Gabrielle,
      Les koalas sont adorables, c’est vrai, de vraies bonnes grosses peluches! Intéressant cette histoire de méga faune et flore, je ne savais pas, je vais me renseigner, merci pour l’info :) Et des araignées, écoute, je n’en ai croisées AUCUNE, mais vraiment, et pourtant, je les redoutais! (bon, faut dire que j’avais recouvert à peu près tout l’intérieur du van d’insecticide – pas franchement écolo j’avoue – ceci explique peut-être cela, haha!)

Laisser un commentaire

Allé en haut