La (mauvaise) réputation du Français à l’étranger

11 septembre 2015

Au village, sans prétention, J’ai mauvaise réputation. Qu’je m’démène ou qu’je reste coi Je pass’ pour un je-ne-sais-quoi! Je ne fait pourtant de tort à personne En suivant mon chemin de petit bonhomme….

Clichés, stéréotypes ou faits avérés, le français n’a pas vraiment bonne réputation à l’étranger. Si nous n’avons nous-même jamais rencontré de difficulté lors de notre tour du monde, la (mauvaise) réputation des français persiste et dure dans pas mal de pays.

 

En Australie, le Français fait ses courses… gratos

C’est comme cela que l’on pourrait traduire ce qu’on appelle là-bas le “French Shopping”! Sur les vols commis à travers le pays, beaucoup seraient à mettre au compte des expatriés et backpackers français…triste record, non? La vigilance est accrue, et on peut même tomber parfois sur des panneaux écrits en français et indiquant “Nous vous observons”… la honte!

Autre trait de caractère récurrent, il semblerait que le français en Australie passe pour un malpoli, un bourrin irrespectueux… Super, merci les gars! Ca fait super plaisir de se pointer dans le pays avec une réputation pareille!

 

Affiches-backpackers-français

Image vue sur Australie-Le guide des backpackers

 

 

Nous n’avons jamais eu de souci en Australie avec le fait d’être Français. Par contre, cela nous est arrivé plusieurs fois d’avoir honte de nos compatriotes. Quand on connait un peu le pays et les habitudes des australiens, certains comportement sont en effet vraiment choquants.

Par exemple, le camping. Tout le monde sait que l’Australie est le paradis du camping. On trouve de nombreuses aires, superbement aménagées, propres et souvent gratuites. Partout, mais alors partout, on trouve au moins des sanitaires (propres) et des barbecues en plein air. C’est un vrai bonheur de s’arrêter et de profiter de ces endroits. Sauf qu’on a souvent remarqué que les français, justement, profitaient un peu trop.

Je me souviens d’une fois où des backpackers ont débarqué en bande, genre une quinzaine de personnes, sur une aire de camping gratuite, installée au milieu d’une jolie petite ville de Nouvelle-Galles du Sud. Ils ont déballés toutes leur nippes, qu’ils ont ensuite étalées sur les clôtures de l’aire, tandis que d’autres avaient branchés une dizaine de chargeurs sur une demi-douzaine de multiprises, elles-même branchées dans le bâtiment des sanitaires. Il y avait du bordel de partout, et il était impossible pour les autres campeurs de se rendre aux WC. Normal, hein? Sans déconner, on a déjà la chance d’avoir des aires gratuites et propres, pourquoi se gêner? Profitons-en à fond, et puis, emmerdons les autres au passage!

 

P1070248-1

Pas de risque qu’on nous dérange ici, en revanche!

 

Le Français ne parle que français…ou presque.

Il faut reconnaitre qu’on est des billes finies en langues étrangères. Et pourtant, ce n’est pas faute de passer entre 7 et 10 ans à les étudier durant notre scolarité. A croire que ces cours ne servent à rien ou sont bien mal enseignés, car nous sommes de vrais ânes, mauvais,mais alors mauvais, lorsqu’il s’agit de balbutier trois mots d’anglais, à peine sortis de notre pays.

C’est simple, un Français qui parle anglais, on le reconnait les yeux fermés, le dos tourné. Et je ne jette pas la pierre, car je suis aussi nulle que les autres! Combien de fois ai-je pu avoir honte de moi en entendant d’autres nationalités, genre des allemands, ou des néerlandais, parler anglais comme s’il s’agissait de leur langue maternelle?

Par honte ou fainéantise peut-être, nous avons donc pour réputation de nous entourer uniquement de français lorsque nous voyageons, et de faire finalement assez peu d’efforts pour apprendre et communiquer avec des anglophones (ou d’autres langues d’ailleurs).

 

Le Français est malpoli, râleur et…radin!

Bim, 3 pour le prix d’un! Avec ça, nous voilà habillés pour l’hiver! Mais… oserez-vous contredire cette réputation du Français à l’étranger? Ces 3 traits, moi, je les perçois même en France! Mon frère, qui travaille l’été en restauration dans une ville touristique, me le confirme: les français sont les plus radins, les plus froids et les plus malpolis de tous les touristes qu’il reçoit.

En Asie, nous avons souvent entendu des Français s’adresser à des guides ou des locaux sur un ton autoritaire, voire supérieur. Genre époque coloniale. Des vieux cons s’énerver parce qu’un horaire n’était pas respecté. Un horaire. En Asie. Mec, faut pas venir avec ta montre en Asie!

Puis entendre ensuite le type glisser à sa bonne femme: “tiens, pour la peine, il aura pas de pourboire”… comme s’il avait besoin d’une bonne raison pour justifier l’oursin qu’il a dans la poche.

 

C'est très impoli de s'énerver en Asie. Pourquoi ne pas plutôt tenter de faire connaissance? Vous pourriez bien avoir la chance de rencontrer des gens magnifiques, comme ici, au Sri Lanka

C’est très impoli de s’énerver en Asie. Pourquoi ne pas plutôt tenter de faire connaissance? Vous pourriez bien avoir la chance de rencontrer des gens magnifiques, comme ici, au Sri Lanka

 

Parfois, le Français est même violent et interdit de séjour…

A Lloret del Mar, fût un temps, je ne sais pas si c’est encore le cas aujourd’hui, où il ne faisait pas bon être un touriste français.

A cause d’un tourisme bas de gamme et racoleur, qui a attiré une population de fauteurs de troubles, cette station balnéaire de la Costa Brava souffre d’une ambiance plutôt mauvaise en été. Et les Français semblent y être pour beaucoup. Des fêtes qui dégénèrent en bagarres, jusqu’au dramatique crime à l’arme blanche commis durant l’été 2011, la méfiance anti-français est un fait avéré. Il arrive parfois qu’on fasse payer plus cher une entrée à un français, voire qu’on la lui refuse carrément. Comme la plupart des jeunes venus ici, le Français est là pour faire la fête, s’amuser et boire (beaucoup) d’alcool. Bon. Mais n’aurait-il pas l’alcool un peu plus mauvais que les autres?

lloret del mar

C’est vrai que c’est un peu le bordel, Lloret del Mar…

S’il est vrai qu’une réputation se fonde souvent sur des clichés ou des préjugés, il n’en reste pas moins que les Français que nous avons rencontrés à l’étranger (pas tous, hé!) étaient souvent malpolis et arrogants, et semblaient arriver en terrain conquis.

Combien sont les Français qui imaginent le reste du monde comme un ensemble de pays sous-développés, menaçants et dangereux?

En France, nous avons pour réputation de ne pas être accueillants, et c’est une chance de figurer encore parmi les pays les plus visités au monde. Mais l’accueil (traumatisant) de Roissy-Charles de Gaulle, on en parle? Est-ce qu’on n’aurait pas tendance à s’asseoir un peu trop sur nos acquis?

Alors, certes, nous ne sommes pas les seuls à souffrir d’une telle réputation. Mais ça n’est pas parce qu’un Américain aura mauvaise réputation qu’on aimera davantage un Français. Puis alors moi, le truc de dire qu’on n’est pas les seuls à être ceci ou cela, ça ne me console pas du tout. J’ai toujours trouvé ça un peu simplet, niveau maternelle, limite, non?

Faut-il pour autant se soucier de l’image du Français à l’étranger? Peut-on y faire quelque chose, à notre échelle?

Je n’ai pas la réponse à la première question. Pour la seconde, oui. Bien sûr que l’on peut contribuer à redorer notre image, en étant humble, curieux et désireux d’en apprendre davantage sur le pays que l’on visite. Sur sa culture, sa langue et ses habitants. En étant poli et respectueux des lois et des règles en vigueur dans le pays.

Bien sûr, ça ne change pas grand chose, au fond, d’avoir bonne ou mauvaise réputation. La France est cependant un pays où beaucoup vivent du tourisme. Et s’il fonctionne plutôt bien aujourd’hui, il faut se souvenir que rien n’est acquis, rien n’est éternel.

Et puis, à l’étranger, nous sommes tous les ambassadeurs de la France, nous en sommes ses représentants finalement.

Ce serait tout de même plus sympa d’en montrer les bons côtés lorsque nous voyageons, non?

 

Pire-touriste


 

Ceci pourrait vous intéresser:

 

 

 

 

10 Commentaires

  1. Commentaire par Nath'

    Nath' Répodnre 11 septembre 2015 at 23 h 00 min

    Coucou,
    Il m’est difficile de dire si ces points que tu abordes sont justifiés ou pas mais je souhaiterais ajouter quelques compléments car avec cet article on a l’impression qu’il n’y a que les français qui sont de mauvais voyageurs.
    Or, par exemple quoi de plus désagréable que de tomber dans un hôtel ou un camping où il y a une majorité d’allemands ou de hollandais : ils se croient tout permis comme s’ils se lâchaient ailleurs tellement ils sont disciplinés chez eux. J’ai souvenir d’un hôtel au Maroc où il y avait 80% d’allemands… La cata ! C’était bruyant la nuit et le matin on retrouvait des cadavres de bière autour de la piscine… sans commentaire… Autre exemple, les asiatiques, quand ils débarquent “en masse” sur un site touristique, adieu la quiétude, ils sont bruyants et limite te marcheraient sur les pieds pour se prendre en photo ou grimperaient sur des monuments sacrés juste pour la pose picture… Des exemples il y en aurait 12000, alors certes les français… mais pas que…
    Et puis habitant une région touristique de la France je peux te garantir que les étrangers ne sont pas non plus des exemples chez nous : mégots enfouis sciemment sous les galets sur la plage, manque de respect vis-à-vis des commerçants et hôteliers (qui ne sont pas tous des c….). Les russes se prennent pour les rois de la Côte d’Azur avec tout ce que cela peut engendrer… bref, les français ont peut-être des travers mais je ne suis pas sûre qu’il y ait une nationalité qui soit un modèle.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 11 septembre 2015 at 23 h 41 min

      Ah, moi je parierais bien sur les japonais pour le titre de voyageur modèle! Heureusement, qu’il n’y a pas que les Français qui se comportent mal, dis, sinon plus personne ne voudrait de nous nul part! Attention cependant quand tu évoques les asiatiques, je pense que tu veux en fait parler des chinois qui sont un peuple vraiment à part et particulier par rapport au reste de l’Asie!

  2. Commentaire par Ophélie G.

    Ophélie G. Répodnre 19 septembre 2015 at 17 h 32 min

    J’ai beaucoup aimé ton article, qui décrit (malheureusement) si bien les touristes français à l’étranger. J’habite en Angleterre et j’ai souvent l’occasion d’aller à Londres. Autant te dire qu’une fois là-bas, j’ai très souvent honte d’être française. En général, les Français ne font aucun effort pour parler anglais, râlent sans arrêt, parlent très fort dans la rue pour bien montrer qu’ils ne sont pas de là et j’en passe et des meilleurs. C’est quand même triste je trouve.
    Le point qui m’a le plus marquée dans ton article, c’est la vision “supérieure” qu’a le Français moyen vis-à-vis du monde. On se croirait dans le passé.
    Heureusement qu’on est pas tous comme ça ! xx

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 28 septembre 2015 at 13 h 49 min

      Bonjour Ophélie,
      Oui, heureusement, tu l’as dit! C’est quand même dommage de trouver encore pas mal de témoignages comme le tien ou d’enquêtes révélant la piètre réputation des français à l’étranger.. Bon, ça ne rebute pas les touristes qui viennent chez nous, en tous cas, c’est déjà ça!

    • Commentaire par Alexandre

      Alexandre 11 novembre 2015 at 12 h 38 min

      Bien sûr, mademoiselle Ophélie donne des leçons.
      La Grande-Bretagne étant un des pays qui accueillent le plus de français (touristes comme expats), on trouve des français qui parlent anglais et corrects. En quoi elle serait supérieure et mieux éduquée que toute la masse restante ? Très français de jeter la faute sur les autres.

      Quand à la vision “supérieure” des français sur le reste du monde, je la trouve naïve de croire qu’il n’y a pas de chauvinisme chez les autres peuples. Cela me rappelle cette prétentieuse de Marion Cotillard qui donnait des leçons de savoir-vivre aux autres français parce que bien sûr, Mâdame voyage et a des contacts à l’étranger.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 11 novembre 2015 at 13 h 07 min

      Ben dis donc, il est aigri, le sieur Alexandre, pour venir déverser son fiel ici? On se connait? Bonjour! Parlant cette “vision supérieure” du français que tu sembles remettre en cause, j’en vois pourtant un par ici qui illustre parfaitement bien mes propos… J’ai en horreur les gens qui débarquent sans autre forme de politesse, pour déverser leur prose nauséabonde, tout en apostrophant au passage une de mes lectrices. Ici, on est poli, ou bien on déguerpit. Merci, Au revoir!

  3. Commentaire par Joelle

    Joelle Répodnre 24 février 2016 at 11 h 13 min

    Et ben dis donc , on en prend pour notre grade…et je pense que c’est bien mérité. Quelques nuances cependant.
    Surtout ne pas généraliser “les français ne sont pas le français”.
    Sur les langues je pense qu’effectivement les anciens comme nous (60 ans) sont très mauvais. Par contre ça s’améliore grave! les programmes tels Erasmus ont permis beaucoup d’échanges et rien de mieux pour progresser.
    Sur la pingrerie : Notre culture de perpetuels assistés et du tiers payant crée chez les jeunes comme les anciens du tout compris et moi je ne paie rien. Le service compris chez les cafetiers et autres en est la parfaite illustration. Moi je n’ai pas été éduquée comme ça. Quand je ne laisse pas de pourboire c’est que le service était nul et encore je ne suis pas fière. Mais le fait qu’on ne donne pas de valeur au service nuit à la qualité du service!
    Sur les etrangers en France je suis ok avec le commentaire précédent beaucoup se lâchent dès qu’ils ont franchi la frontière et d’ailleurs pas que des voyageurs!!!
    Enfin mon mari et moi partons en voyage très bientôt et je vais oublier ce qui a été ecrit. Je vais faire de mon mieux pour bien me comporter mais je dois dire que tout ce qui est auparavant est une simple constatation d’un relachement général de l’éducation. Je n’ai rien de révolutionnaire. J’avais 13 ans en 68 et je ne voudrais rien retrouver de ce qui nous oppressait. Mais …j’aurais beaucoup d’exemples à citer car j’ai travaillé toute ma carrière au contact du public et j’ai adoré ça. Cela dit je vais continuer à préparer mon voyage très lointain et emmener ma bonne humeur … et mon savoir vivre. J’ai mis cet article sur ma page facebook: une piqure de rappel. Cordialement

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 28 février 2016 at 22 h 44 min

      Bonjour Joelle, et merci pour ce commentaire… Arf, heureusement, on n’est pas tous comme ça, et puis c’est vrai qu’il y a des “cas” dans tous les pays… Tant qu’on voyage avec sa bonne humeur, tout va bien! Bon voyage et à bientôt :)

  4. Commentaire par Patrick Charollais

    Patrick Charollais Répodnre 22 juin 2016 at 10 h 56 min

    Bonjour Lydia,

    J’ai lu ton article sur la réputation des Français à l’étranger et je dois dire que tu tapes en plein dans le mille. C’est vraiment dommage que les touristes français ne fassent aucun effort pour être courtois et aimables quand ils voyagent. Je suis suisse et quand je vois comment les Français se comportent chez nous, il ne faut pas s’étonner du rejet qu’ils inspirent à mes compatriotes. Quand je voyage, je me comporte toujours avec gentillesse et respect envers mes hôtes. Bonne continuation et je suis convaincu que tu es une ambassadrice 5 étoiles pour redorer le blason français à l’étranger. Bizzzzzzzzzzzz

  5. Commentaire par Amandine curieuse voyageuse

    Amandine curieuse voyageuse Répodnre 27 novembre 2016 at 0 h 32 min

    Malheureusement je suis assez d’accord avec cet article !
    Combien de fois on m’a dit lors d’un voyage à l’étranger “ce n’est pas possible tu n’es pas française !” ou “t’es trop gentille pour être française” ça fait peur quand même et c’est bien dommage qu’on donne cette vision de nous… même si comme tu le soulignes très bien, certains français se comportent normalement à l’étranger et à l’inverse de nombreux autres nationalités ne sont pas des exemples. +1 pour Nath qui parle des allemands, c’est insupportable. Comme cette fois où on s’est fait réveiller dans une auberge de jeunesse en pleine nuit, par des allemands qui rentraient l’air de rien, allumant les lumières et parlant comme s’il n’y avait personne !! C’est désolant –‘
    Pour l’Australie c’est fou, de plus en plus j’entends ça, que les français sont très mal vu là-bas. Ca fait peur !!

    Je pense que chaque pays doit avoir une tare (même si je te rejoins sur le Japon et les japonnais !) et doit avoir honte de son pays parfois. Mais c’est vrai que je ne suis pas ravie de l’image que l’on a à l’étranger.

Laisser un commentaire

Allé en haut