Nusfjord Rorbuer en Norvège: le pire logement de notre vie !

13 mars 2017

nusfjord rorbuer arnaque nowmadz

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler de l’une des expériences les plus déplaisantes que nous ayons eu à vivre (en voyage, j’entend) et c’était en Norvège. J’ai mis le temps avant de me décider à écrire cet article, de l’eau a coulé sur les ponts et puis je me suis rappelé le but premier d’un blog de voyage, en tous cas, mon but à moi: partager mes expériences, fussent-elles bonnes ou mauvaises, afin d’aider d’autres voyageurs à se décider s’ils vont se rendre ou non à un endroit. Celui dont je vais vous parler, vous vous en doutez au vu du titre, je ne vous le recommande pas du tout…

Le Nusfjord Rorbuer, le pire logement de notre vie!

On a voyagé en Asie, en Inde, au Népal, dans des pays super pauvres, où nous n’avions pas un gros budget à mettre dans les logements, et pourtant, jamais, jamais de la vie nous ne sommes tombés aussi bas! Mais il ne s’agit pas juste d’une histoire de logement sale, mais plutôt d’une attitude. Ça promet hein? Je vous raconte…

C’était durant notre voyage en Norvège, on venait d’arriver sur les îles Lofoten. On avait l’impression d’avancer dans un rêve depuis deux jours, un peu comme si on marchait sur un nuage. L’ambiance était cotonneuse et moelleuse, douillette. Bercés par le bruit des vagues et les cris des mouettes, nous étions en train de nous déconnecter totalement du monde réel. On commençait à planer, vraiment. Après 2 nuits passées à Reine, nous avons mis les voiles en direction de Nusjford. Cette étape était prévue à l’avance, nous avions déjà réservé le logement depuis la France, 1 mois auparavant. En effet, on avait lu que Nusfjord était une étape incontournable dans un voyage en Norvège.

Nusjford, c’est quoi, c’est où?

Il parait qu’il s’agit du village le plus pittoresque de l’île de Flakstad. Classé à l’UNESCO, c’est vrai que le petit port de pêche avait l’air vraiment attrayant, sur le papier en tous cas. Et puis, une dame de l’OT de Reine nous a indiqué un sentier de randonnée par là-bas, paraît-il qu’il offrirait de très belles vues sur la mer. Bref, on y va, ravis et persuadés que nous allions découvrir une pépite, un petit trésor qui nous laisserait des paillettes dans les yeux…

Nous arrivons en fin de matinée et première déconvenue, il n’y a aucun endroit ouvert pour manger. Bon, c’est de notre faute, on aurait dû se renseigner. Nous sommes au début du mois d’avril, soit pas du tout en saison touristique, les îles avancent au ralenti. On rentre quand même dans ce qui semble être l’unique commerce du site, le restaurant Karoline. Une serveuse nous fait signe que l’endroit est fermé, elle a l’air embêtée. “C’est pas la saison“, nous dit-elle “on ne sert pas!”. Il est midi passé, Adrien a faim, et on a juste prévu de quoi manger pour lui, un petit plat qu’on demande à faire réchauffer, en utilisant peut-être juste un petit bout-de-table? La jeune femme accepte, de mauvaise grâce, mais elle accepte tout de même. Et finalement, elle nous offre de manger une soupe, il en reste d’un repas de groupe qu’ils viennent d’accueillir.

On comprend que le village sert de base aux touristes qui partent en bateau pour assister à des pêches en haute-mer. Bref, on finit donc par obtenir un repas, une chance que n’aura pas le couple qui arrive juste derrière nous et qui se fait jeter sans ménagement, malgré la présence d’un enfant en bas âge.

On se dit qu’on a de la chance et on savoure notre soupe dans le cadre sublime de ce restaurant plein de charme. La vue est superbe et il fait un temps magnifique. La serveuse, qui s’est entre temps un peu radoucie, vient nous raconter qu’un petit garçon qui faisait partie du groupe de touristes était tombé à l’eau ce matin. Une eau glaciale, peut-être pas plus de 3 ou 4°. Il s’en est sorti? Oui, ouf! Mais brrrr… cette histoire me terrifie!

Notre repas terminé, on quitte le restaurant, pour rejoindre notre rorbu, la cabane de pêcheurs où nous allions passer les 2 prochaines nuits. On ne savait pas trop où il se trouvait et puis surtout, on n’avait pas encore compris qu’il fallait demander la clé auprès de la serveuse du restaurant. Nusfjord est un village minuscule où les commerces sont tenus par une seule famille, apparemment: le restaurant, une épicerie de fortune et la réception des rorbuers.

Sur ce dernier point, j’avoue ne pas être sûre: vu la suite de notre expérience, vous comprendrez qu’on n’a pas vraiment taillé le bout de gras avec les gens de là-bas.

Bref, nous obtenons finalement notre clé, c’est l’heure de la sieste, Adrien est crevé, nous nous dépêchons de rejoindre notre logement. Et là? Ben, le drame. LE drame. Aaaaah!

Déjà, notre rorbu ne se trouve pas du tout au sein du mignon petit port comme dans le descriptif de Booking. Il faut prendre un chemin, passer dans une zone un peu crade aux allures de déchetterie, devant lequel se situe notre cabane. À l’ouverture, une hauteur de formica nous prend à la gorge. Du formica chaud et moisi. Mais avant d’aller plus loin, je vous mets les photos de ce qu’on avait loué sur Booking.

nusfjord rorbuer pire logement au monde

Et voici où nous avons atterri…

Notez la … “légère” différence.

Sympa, la déco, non? Vintage. Dans son jus. J’ai personnellement beaucoup apprécié la photo noir et blanc du bébé sur le mur et que dire des napperons, et du magnifique canapé poussiéreux… Dommage, il vous manque les odeurs! La cuisine était topissime également, et alors la salle de bain était sûrement le must: le tapis de bain encore posé au sol, un peu en vrac, humide, plein de poils et de cheveux. Est-ce que je vous parle des toilettes? Non, je ne vous parlerai pas des toilettes… Bref, on aurait dit qu’on déboulait chez quelqu’un, mais littéralement. Une personne qui venait juste de quitter les lieux et qui n’aurait pas eu le temps d’aérer, dépoussiérer, ranger, nettoyer, changer les serviettes et tirer la chasse d’eau.

Comme il était l’heure de la sieste, on a vite couché Adrien et Julien pendant ce temps est reparti à la réception-restaurant-épicerie pour voir s’il était possible d’obtenir un autre logement. Nous avions en effet retourné la chose dans tous les sens: j’avais récuré les toilettes, placé une couette sur le canapé tâché afin de pouvoir s’y asseoir et nettoyé la vaisselle qui trainait dans l’évier à notre arrivée. Mais force était de constater que notre moral était entaché et que l’idée de passer 2 nuits dans cet endroit nous filait le cafard.

À notre plainte, on nous répond qu’on n’a pas le choix, c’est comme ça, car un groupe occupe tous les autres rorbuer, il n’y a plus de places. Cela aurait peut-être été sympa de nous le dire au moment de la réservation, non? Ce qu’on comprend c’est que le jour où on a réservé (1 mois avant), le groupe n’était pas prévu. Lorsque celui-ci a réservé, et bien, il fallait de la place, donc on nous a casés dans une cabane qui n’était habituellement pas louée. Rien à foutre. Et sans changer le prix, hein. Ah, et puis malgré ce qui était indiqué dans l’annonce, il n’y avait pas non plus de wifi… faut pas rêver, non mais!

L’image du joli petit village pittoresque commençait nettement à s’effriter… Mais ça n’était pas fini! Le lendemain matin, après une nuit passée en lévitation au-dessus de draps plus que douteux, nous avons décidé d’écourter notre séjour. Une nuit était bien suffisante et l’endroit nous tapait sur les nerfs. Nous ne réjouissions pas vraiment à l’idée de devoir entamer un bras de fer pour obtenir une annulation de la seconde nuit, mais tant pis.

Le port de pêche de Nusfjord — c’est vrai que c’est joli! L’envers du décor n’est malheureusement pas aussi charmant…

C’est Julien qui a géré l’annulation. De mon côté, j’ai envoyé un mail directement aux gérants des rorbuer histoire de laisser une trace écrite de notre demande. Je leur faisais donc état de notre déception, par rapport au logement qui était sale et du wifi inexistant. Ce dernier point peut paraître bête, mais pour moi il est essentiel: même en vacances, j’ai parfois besoin de travailler, les joies du free-lance… Et la présence du wifi était un critère prédominant dans le choix des logements. C’est comme ça: s’il avait été mentionné que les cabanes n’étaient pas équipées du wifi, alors non, on n’aurait pas réservé.

De retour de la réception, Julien m’annonce la bonne nouvelle: notre demande est acceptée. De mauvaise grâce, mais la deuxième nuit sera bien annulée et sans frais. Je suis contente et je respire à nouveau. Cet endroit était devenu terrifiant, je craignais d’être forcée d’y rester une nuit de plus… Mais comme les choses ne devaient pas en rester là, Julien me tendit une feuille, remise par la personne de l’accueil: sa réponse à mon mail de réclamation.

En substance, cela donnait à peu près ça:

“Nous sommes vraiment désolés que la cabane n’ait pas su répondre à vos attentes.[…] Il n’est pas excusable de vous avoir fourni une cabane sale, nous sommes désolés pour cela. 
Par contre, si vous aviez lu les commentaires sur Booking, vous auriez su qu’il n’y avait pas le wifi dans toutes les cabanes et vous auriez su ce que vous avez réservé

La cuisine, dans son jus. Et je vous fais grâce des photos de la vaisselle encore sale sur l’évier, oui, oui !

Là, j’ai manqué m’étouffer: à lire cette réponse, c’était donc notre faute. Nous n’avions qu’à lire les commentaires avant de réserver le logement, pardi. Cette blague! Je répondis que descriptif indiquait clairement que je réservais un logement muni du Wifi (cf photo plus haut), je n’avais pas vraiment le temps d’éplucher les commentaires un par un pour savoir si c’était vrai! Voici la réponse qui s’en suivit alors:

“When you say that the one you booked was equiped with WIFI, this is not true. This stands in Booking.com: “This property offers traditional fishing cottages with kitchen facilities and sea views. Guests can try a wood-fired hot tub or activities such as fishing, kayaking and hiking. WiFi is in some cottages.” But I guess you didnt have time to read that either…

En gros: vous mentez, la description sur Booking indique que certaines cabanes seulement sont équipées du wifi. Mais j’imagine que vous n’avez pas eu le temps de lire cela non plus…

 Sérieusement? Non contents de louer un logement dégueulasse qui ne correspond pas du tout au descriptif, de voler les gens et de ruiner peut-être une partie de leurs vacances, voilà qu’ils se permettaient en plus de les traiter de menteurs et de faire de l’esprit?

Entendons-nous bien: tomber sur un logement qui ne correspond pas à nos critères de voyageurs, ça arrive! Tous les goûts sont dans la nature, on ne peut pas plaire à tout le monde. Ça nous est arrivé lors de notre voyage en Inde. Nous ne sommes pas du tout des voyageurs en mode “j’exige” sous prétexte que l’on paie. Seulement voilà, il y a des choses qu’on ne peut pas accepter. Passer 2 nuits dans ce logement nous était désagréable. Bien sûr, on aurait pu le faire, mais pourquoi se forcer? On était tout de même en vacances… Oui, mais on avait pas envie de faire des vagues non plus… Bref, on nageait en plein dilemme!

On a hésité un bon moment avant de demander à changer de cabane puis finalement à annuler la deuxième nuit. Faire des réclamations, ce n’est pas notre fort, on y va sur la pointe des pieds, et Julien est le genre à s’excuser de demander pardon dans ce genre de cas. Lorsque ça nous est arrivé en Inde, j’étais mortifiée à l’idée de devoir annoncer aux gens qu’on n’allait pas rester chez eux. J’avais honte de moi, j’avais envie de les prendre dans mes bras et de m’excuser, et surtout, on n’a jamais demandé à être remboursés.

On n’aurait jamais gardé une mauvaise image de Nusfjord si les gérants avaient eu une toute autre attitude en face. Bien qu’ils aient reconnu que la cabane était sale et que ce n’était pas acceptable, ils se sont ensuite drapés dans leur fierté d’être sur un site classé à l’UNESCO qui, à ce titre, accueillait des milliers de personnes chaque année. On aurait dû être fiers de dormir dans une cabane centenaire! (oui, mais euh, sans la crasse centenaire elle aussi, ça nous aurait plu hein, je vous assure!)Et nous dire que si on avait lu les commentaires, on aurait su ce qu’on louait! Que le logement ne corresponde pas du tout au descriptif et encore moins aux photos ne semblait pas les déranger le moins du monde.

Le pire logement et le pire accueil de toute notre vie, voilà ce que nous avons eu à Nusfjord

Si nous n’avions pas eu le sentiment de nous faire jeter comme des chiens parce qu’on avait osé se plaindre d’un logement non conforme au descriptif, jamais je n’aurais écrit cet article.

Un article pour rappeler aux acteurs du tourisme, où qu’ils soient sur la planète, qu’il faudrait arrêter de prendre les gens pour des cons. Oui, nous sommes des touristes et bien souvent, la connotation est négative. N’empêche que sans touristes, sans nous, ces gens-là ne vivraient pas, n’est-ce pas? Nusfjord a beau être un village historique, classé au patrimoine de l’UNESCO, si personne ne s’y rend, cette classification ne sert absolument à RIEN. À Nusfjord, les gens sont fiers de leur patrimoine, mais ce n’est pas une raison pour arnaquer et blouser le touriste… J’ai lu après quelques recherches que l’accès au village était même payant en été, “village musée” oblige! La belle affaire ! Nusfjord est un joli village, OK, m’enfin ça casse pas 3 pattes à un canard non plus! Faire payer une place de stationnement, un rorbu ou un repas plus cher qu’ailleurs, passe encore, mais faire payer l’accès au village? Wow…

Bien sûr, 80% des gens diront qu’ils ont été bien heureux de leur séjour là-bas, et c’est tant mieux.

Heureusement. Je ne leur souhaite pas du tout de vivre ce que nous vécu. Il y a en effet des cabanes qui ont été rénovées, celles qui sont dans le port, fidèles à la description de Booking. Et puis il y a les autres, et si comme nous vous avez le malheur de réserver en même temps qu’un groupe, vous pourriez bien vous y retrouver également. Si vous réservez via Booking, comme nous, vous ne trouverez que des commentaires élogieux, et pour cause: il nous a été impossible de relater notre expérience, les gérants ayant annulé notre réservation pour cause de “non-présentation”. Ce qui était totalement faux, puisque nous y avons passé une nuit, seule la deuxième a été annulé et le remboursement s’est fait sans passer par Booking. Pourquoi ce mensonge donc? Combien sommes-nous à n’avoir pas eu la possibilité de raconter notre expérience?

C’est ce qui me fiche le plus en rogne dans cette histoire: savoir que d’autres personnes vont se faire avoir comme nous, payer une somme astronomique pour loger dans une cabane crado et ensuite se faire jeter comme des chiens parce qu’ils auront eu le toupet de se plaindre !

Nusfjord: mieux vaut seulement y passer, quitte à s’acquitter des “droits de passage” à la journée!

 

Avez-vous déjà été victime de ce genre d’arnaque? Avez-vous déjà eu la très désagréable impression d’être pris pour un pigeon, sans absolument aucune considération? De notre côté, on s’est parfois fait arnaquer en Asie, mais à la limite, ça peut se comprendre: les gens n’ont pas les moyens financiers des occidentaux, alors ils se démènent comme ils peuvent. Mais en Norvège?!


Un article à épingler!

nusfjord rorbuer norway worst experience ever


MAJ du 18/03/2017

Nous avons reçu une réponse à notre avis laissé sur TripAdvisor concernant le Nusfjord Rorbuer ! Et franchement, vu la teneur de la réponse, je ne peux pas résister à l’envie de la partager ici … du grand art! Donc définitivement, oui, le Nusfjord Rorbuer est bien le pire des logements au monde !

Voici leur réponse.

Nusfjord Rorbuer pire logement au monde

Notez la phrase : YOU NEVER SAID ANYTHING ABOUT THE CABIN BEING DIRTY BUT I GUESS YOU REMEMBER THIS NOW, ALMOST A YEAR LATER.

Et voici l’un des mails qu’ils nous avaient envoyé au moment de notre séjour, lorsque nous avons annulé la 2ème nuit:

Nusfjord rorbuer pire logement lofoten

AS WE TOLD YOU SEVERAL TIMES, THERE IS NO EXCUSE FOR A DIRTY CABIN AND WE A TRULY SORRY FOR THIS… Ouuaaaah !

Ah, et une dernière image (notre confirmation de réservation) pour en finir avec cette histoire de wifi qui n’était soi-disant pas spécifiée dans le descriptif de Booking. Voilà, voilà…

nusfjord rorbuer reservation norvege

18 Commentaires

  1. Commentaire par Claire

    Claire Répodnre 14 mars 2017 at 3 h 39 min

    Ha la belle entourloupe :( C’est clair que ça craint de payer un tarif pareil pour un logement dégeu qui ne correspond pas à la résa, plus la mauvaise fois du loueur… Le tout quand on voyage avec un bout de chou, j’imagine que ça corse les choses.
    On n’a jamais vraiment eu ce genre de situation, en général on va au moins cher et du coup on ne s’attend pas à la perfection mais ça me rappelle un Air B&B en Belgique, très propre et joli mais qui m’a laissé une bonne cinquantaine de boutons de punaises de plancher !!! L’enfer quand j’ai vu ça au réveil sur mon dos, mes bras, mes jambes ! Mais bon, notre hôte a tout fait pour y remédier dans la journée ^^

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 14 mars 2017 at 14 h 14 min

      Argh, l’horreur, ces punaises! Nous on a eu une seule fois des bedbugs, et c’était aux USA, mais le motel était cracra, donc ça ne nous a pas paru anormal, héhé! Pour la Norvège, on s’est lâché sur le budget, clairement, du coup c’est clair qu’on s’attendait pas du tout à ça, et encore moins à la mauvaise foi de la gérante! Niveau gestion de la relation client, on lui met un bon gros zéro! :)

  2. Commentaire par Antoine en road trip

    Antoine en road trip Répodnre 14 mars 2017 at 11 h 33 min

    Effectivement, il y a de quoi s’attendre à mieux d’un hôtel avec cette réputation. C’est dommage d’avoir un mauvais souvenir dans ce voyage, car les iles Lofoten sont pourtant tellement jolies et la Norvège un si joli pays !
    J’ai des souvenirs magnifiques des randonnées autour de Å et du musée viking de Lofotr un peu plus loin sur la route.
    En tout cas, pour moi, le Nusfjord Rorbuer et son Karoline restaurant est maintenant sur ma liste noire du classement des hôtels miteux et infréquentables.
    Espérons que des gens de booking.com tombent sur cet article !

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 14 mars 2017 at 14 h 10 min

      Merci pour ton commentaire Antoine :) Nos échanges sur FB m’ont aidée à affiner ma pensée, et de ce fait, le ton de mon article: finalement, le logement était affreux mais c’est une question de goût, il aurait pu peut-être convenir à d’autres voyageurs moins regardant (quoique…). Ce qui nous a davantage choqués, c’est la gestion de la chose par la gérante, ses messages étaient hautains et méprisants et finalement elle a arrêté de répliquer quand je l’ai menacée de laisser mon avis sur TripAdvisor. Mais plus que mon avis, c’est ces échanges que j’aurais dû publier car ils en disaient longs sur la façon dont elle considère les touristes…
      Pour Booking, je pense les contacter, au moins pour qu’ils modifient leur annonce, ou qu’ils se mettent d’accord avec les proprios. Les photos et le descriptif doivent correspondre à la réalité, sinon, ça s’appelle une arnaque, ni plus ni moins!

  3. Commentaire par Piotr

    Piotr Répodnre 14 mars 2017 at 17 h 47 min

    Trister histoire. J’espère que vous avez laissé une mauvaise note sr booking. Perso, j’aurai demandé le remboursement totale des 2 nuits et j’aurai dans tous les cas laissé un commentaire déplaisant sur booking. Prévoir un truc et se faire berner à l’arrivée, il n’y a rien de pire…

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 14 mars 2017 at 22 h 24 min

      Même pas! Ils ont fait annuler notre résa auprès de Booking, au motif de “non-présentation”. Pas de résa, pas de commentaire, donc! On a voulu attendre d’être remboursés avant de contacter Booking, et puis… on est passés à autre chose. Mais tu as raison, ils mériteraient qu’on le fasse, c’est un endroit hyper touristique, et il s’agit des seuls logements proposés, je pense qu’ils profitent très largement de cette renommée!

  4. Commentaire par Laponico

    Laponico Répodnre 14 mars 2017 at 17 h 51 min

    Ca me rappelle un logement qu’on avait loué en Suède sur une petite île.
    Première erreur (de ma faute): faire gaffe à l’échelle et Google maps. Oui on a du marcher 1h ce qui me paraissait être tout près. Ca n’aurait pas été “grave” si on avait pas eu notre an et tout le barda avec.
    Ensuite, le logement était minuscule. L’endroit qu’o. Pensait être une salle de bain était une salle de douche. Pour moi c’était pareil. En fait c’était une sorte de cabine avec des planches mal jointes dehors. La encore, pour le petit c’est pas top, surtout début mai quand les températures peuvent être fraîches !
    Le logement était séance être sur le bord de la mer, isolé. Il y avait une grosse usine en Face.
    C’était minuscule, un lit 1 place et demi ET surtout plein d’araignées qui se baladaient partout. Franchement ca nous a pourri la fin des vacances. On est resté une nuit, et on a perdu les 2 autres nuits réservées, on a du trouver en urgence un autre logement sur Stockholm un grand weekend touristique. J’ai pris aucune photo lol
    Bref, je vous comprend et c’est franchement abusé et pas respectueux.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 14 mars 2017 at 22 h 23 min

      Fffiou, la salle de douche avec les planches mal jointées, le lit minuscule et les araignées, vous avez compilé vous aussi! Quand ça veut pas, ça veut pas… Puis quand on voyage avec un enfant, les choses sont nettement moins drôles, hein? C’est pénible, parce que ça terni les vacances des histoires pareilles, sans parler du cout supplémentaire que ça peut entrainer! De ce côté, faut reconnaitre qu’on a eu de la chance puisqu’ils ont accepté de nous rembourser la 2ème nuit…

  5. Commentaire par Nath'

    Nath' Répodnre 14 mars 2017 at 21 h 49 min

    Oh là là, pas cool comme plan effectivement… Sur le coup j’imagine comme ça a dû être horrible… Ce genre d’expérience qui peut ternir une destination…

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 14 mars 2017 at 22 h 18 min

      Hey, coucou Nath! ça me fait bien plaisir de te revoir par ici, j’espère que tout baigne pour toi! :) Pour revenir au sujet de l’article, bon, c’était surtout pénible, le genre de truc dont on se passerait bien sur un séjour de 15 jours. C’est court, pour découvrir un pays, alors autant ne pas perdre de temps avec ce genre de tracas…

  6. Commentaire par And so my dreams came true

    And so my dreams came true Répodnre 15 mars 2017 at 13 h 02 min

    C’est écoeurant de lire leur réation, vous avez du avoir du mal à garder votre sang froid, et je vous comprend !! Tu as bien raison d’avoir écrit cet article pour exposer ça au grand jour, si seulement ça pouvait avoir des répercutions sur leur commerce, m’enfin ne rêvons pas.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 16 mars 2017 at 18 h 41 min

      Ah ben je me dis que si on est plusieurs à commenter ce type d’actions, les “coupables” finiront bien par les payer, en se trainant une sale réputation! Le hic c’est que eux, ils sont les seuls à proposer des logements dans ce “village musée”, d’ailleurs ils ont la main mise sur tout le business qui concerne Nusfjord en général !

  7. Commentaire par Lucie

    Lucie Répodnre 15 mars 2017 at 22 h 20 min

    Ah le mauvais coup ! Ca m’est arrivé une fois sur Booking, mais c’était pour une auberge de jeunesse donc ça coûtait moins cher. On avait des poils dans les douches, des toilettes beurk et de la poussière partout (des moutons de poussière sous le lit). La chambre à part les moutons sous le lit ça allait mais les salles de bain…Et aussi ils indiquaient une cuisine qui en fait était la loge/accueil/bureau du gérant donc on ne pouvait pas y accéder sans lui demander ce qu’on a fait une fois ou deux mais pas plus parce qu’on avait vraiment l’impression de déranger. J’ai laissé un avis sur Booking avec photos à l’appui et … bah j’ai jamais vu mon avis en ligne. Donc maintenant je n’utilise booking que pour trouver les hôtels et je réserve chez eux directement. J’ai plus confiance.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 16 mars 2017 at 18 h 39 min

      Mmmh, sympa ton expérience aussi! c’est dingue ça, pour Booking! Faut qu’ils fassent gaffe quand même parce que si on passe par eux, c’est en partie grâce aux commentaires laissés par les “vrais” clients, s’ils s’amusent à ne publier que les bons, ça va pas le faire! Maintenant que tu me le dis, pour notre logement en Norvège, les commentaires sur Booking sont archi élogieux comparés à ceux de TripAdvisor qui sont plus mitigés. Pour ton affaire, ils n’ont pas non plus chercher à te contacter pour savoir ce qu’il s’était passé avec le logeur?

    • Commentaire par Lucie

      Lucie 16 mars 2017 at 20 h 43 min

      Non j’en ai pas entendu parler et j’ai pas insisté non plus parce que je me suis dis que je perdrais juste mon temps. Mais bon maintenant j’ai plus confiance. A ce niveau je fais plus confiance à TripAdvisor même si les avis ne sont pas toujours vérifiés/modérés parce justement s’il y a des avis négatifs ils apparaissent aussi (on peut faire confiance aux gens pour se plaindre !). Bon après Booking ça reste un bon annuaire :)

  8. ping de retour Concours: choisissez le guide Géoguide qui vous ferait plaisir !

  9. Commentaire par Karine

    Karine Répodnre 4 juin 2017 at 18 h 01 min

    arffff pas de chance quand ça arrive. Perso je ne garde pas un souvenir exceptionnel de Nusfjord. En fait nous avons fait la rando entre Nesland et Nusfjord donc nous ne sommes restés qu’une heure tout au plus dans ce village (fin juin je n’ai pas vu grand chose d’ouvert non plus). C’est à A que nous avions loué notre rorbu. Il était aussi assez “vieillot” (sauf les sanitaires qui étaient récents) mais ça on le savait en le louant (et c’est d’ailleurs pour ça qu’on l’a loué pour se mettre un peu à la place des pêcheurs) mais surtout il était propre….. ce qui change tout ! Et puis nous avons adoré ce village et sa boulangerie à l’ancienne. Je suis nostalgique…..

  10. Commentaire par MONRIBOT

    MONRIBOT Répodnre 4 septembre 2017 at 18 h 33 min

    Bonsoir, mon petit commentaire pour parler de notre court passage à NUSFJORD le guide du routard que je n avais pas consulté précisément, indiquait le coût de 50 NOK pour entrer dans le village et indiquait que ce tarif était appliqué de 10 h à 18 h….pour info nous y sommes restés env 45 minutes , en repartant la Caisse d’accès était fermée…. il était 18h15 env…ma lecture des guides sera désormais plus anticipée….sur le principe le fait de payer pour accéder à ce village est cependant très très limite. En conclusion endroit sympa, mais qui peut être évité, il y a tant d’autres endroits sympas aux Lofoten. En ce qui concerne votre location, même chose m’était arrivé pour une réservation aux Citadines ( Parmentier ou République à Paris, en arrivant la présence d’un groupe de personnes venant d’ASIE , nous avait ejecté de nos appartements….Notre point d’intérêt pour ce weekend là, étant sur le Quartier République… et nous trouvant “déménagés” aux Citadines Montmarte, une négociation a été entamé: résultat pour notre Groupe transport aux Citadines de replie en taxi et taxis de nuit pour retour de nos soirées sur Oberkampf (3 nuits) pris en charge…..c’est toujours plus facile de négocier dans notre Pays et en direct avec les responsables du changement des prestations réservées. Merci pour vos infos, un retour aux LOFOTEN étant envisagé. cdt JM

Laisser un commentaire

Allé en haut