En route vers les Lofoten…

24 juin 2016

Après notre petite semaine à Oslo, nous avons mis les voiles pour ce qui devait être le clou de notre voyage en Norvège: les Lofoten. Réputée pour ses paysages époustouflants, oscillant entre rêve et réalité, hésitant en permanence entre le jour et la nuit, cette région n’a pas manqué à ses promesses et elle nous en a mis plein la vue!


Bien qu’Oslo nous ait charmés, nous n’étions pas fâchés de la quitter. Le mauvais temps et le ciel d’un gris permanent commençaient à entamer notre moral. Et puis, on savait qu’ailleurs nous attendaient des paysages fantastiques, en plus d’un beau ciel bleu. Du moins, c’est ce que nous promettait notre appli météo. Nous avons donc filé en direction de l’aéroport d’Oslo pour prendre ce qui devait être le 3ème vol de ce voyage. Voilà qu’on était rodés. Après deux vols pour arriver jusqu’ici, notre appréhension quant au fait de prendre l’avion avec un enfant s’était presque éclipsée. Non, tout ne se passe pas du tout parfaitement bien ! Après un premier vol sans encombre, le deuxième s’est terminé avec d’horribles douleurs pour notre petit bout que nous n’avons pas réussi à calmer, malgré l’utilisation de toutes les techniques piochées ça et là sur le web. Il y a des moments où l’on ne peut rien faire d’autre qu’attendre que ce fichu appareil se pose et que l’on finisse par sortir, mettant ainsi fin à la longue plainte et au supplice de tous les petits bouts qui braillent à l’unisson dans la carlingue.

Bref, on était rodés. On savait que nous n’aurions jamais toutes les solutions pour que tout se passe à merveille, et curieusement, savoir cela, ça enlève un certain stress. On accepte avec fatalité qu’il nous faudra affronter certaines difficultés pour lesquelles nous n’aurons pas de solution. Ainsi va la vie!

Revenons à Oslo. Ou plutôt à Bodo, puisque c’est là qu’on allait. On avait en effet choisi cette option, mais il en existe bien d’autres pour rejoindre les Lofoten. Notre feuille de route indiquait quant à elle que nous allions récupérer notre voiture de location à l’aéroport de Bodo, pour ensuite effectuer la traversée en ferry qui nous mènerait jusqu’à Moskenes, près de Reine.

Mais les Lofoten, c’est quoi, c’est où?

Les Lofoten, ce sont des îles, qui forment donc un archipel, ancré au large du pays, en direction du nord. Mais bien, bien au nord. Au-dessus du Cercle polaire! Autant vous dire que nous ne sommes jamais allés si haut, et que rien qu’en y pensant, nos yeux s’écarquillaient comme ceux d’un gosse à qui l’on parle du Père Noël. S’étalant sur près de 150km, les îles forment une chaine et sont reliées entre elles par des ponts, et parfois des tunnels. Å est la ville qui se situe la plus au sud, sur Moskensøya, l’île de Moskenes, où se trouve également la très photogénique ville de Reine. On se rend principalement aux Lofoten pour faire des randonnées, ou admirer la nature. Il n’y a pas grand chose d’autre à “faire” que “voir” et s’émouvoir… ce qui est déjà pas mal!

Même si on ne voulait pas trop préparer ce voyage en Norvège, il a fallu que l’on choisisse tout de même nos logements, nos camps de base qui allaient nous permettre d’explorer la région. On avait entendu dire que bien que petites, les distances étaient trompeuses et qu’il fallait se concentrer sur une zone plutôt que d’essayer d’arpenter l’archipel en entier. Nous avons donc choisi de loger sur Moskenes, mais si c’était à refaire, on ferait sûrement autrement. Certes, on ne roule pas vite sur ces petites routes des Lofoten. Mais le paysage est si beau, si apaisant, qu’on peut rouler sans problème durant des heures sans jamais s’ennuyer.

L’autre contrainte était qu’on ne savait pas si notre petit bonhomme allait tenir durant les trajets en voiture. Force est de constater que l’effet apaisant marchait également sur lui, car on ne l’a jamais entendu râler! On aurait donc pu facilement faire quelques kilomètres de plus pour aller plus au nord et voir comment évoluent les paysages au fur et à mesure que l’on se rapproche du pôle.

Enfin, il va falloir qu’on y retourne, du coup!

Pour arriver à Moskenes, nous avons donc pris un ferry à Bodø, de la compagnie Torghatten. Il est possible de réserver sur leur site, tout est en anglais et pas vraiment clair, mais si vous avez un doute, écrivez-leur, ils vous répondront gentiment! On les a contactés car on ne savait pas quoi indiquer à la question “Registration number” lorsque nous avons réservés nos places, un mois avant notre arrivée. Forcément, on n’avait pas encore récupéré notre voiture de loc, comment connaitre notre numéro d’immat? Et bien, pour la petite histoire, il faut simplement indiquer “Rental car”, ça fait l’affaire! Comme ça, vous saurez.

On attend le ferry pour Moskenes

On attend le ferry pour Moskenes

20160406_154157

La vue est superbe, de là-haut, malgré le froid!

3h de rêverie sur les eaux bleues de la mer de Norvège

3h de rêverie sur les eaux bleues de la mer de Norvège

La traversée s’est faite sans encombre. C’était notre premier vrai voyage en ferry. Ou en “vrai” ferry. Si on ne compte pas celui que nous avions pris pour passer de Bali à Lombok en Indonésie, et qui n’avait rien à voir avec celui-ci! Là, c’était le grand luxe pour nous. Wifi gratuit à bord, présence d’un point restauration (qui coûte un bras, mais comme un peu partout en Norvège, rien d’exceptionnel donc!), des fauteuils confortables, un petit salon lounge à l’étage qui offre une vue panoramique sur la mer. Et même un coin jeux pour les bambins, avec quelques Lego et une télévision qui diffuse des dessins animés en norvégien! D’façon, ils s’en foutent les gosses, dés la naissance, ils sont internationaux, y’a qu’à voir comment ils jouent entre eux, même sans se comprendre!

Et puis nous sommes arrivés à Moskenes en fin de journée, sur les coups de 18h. On est sortis du ferry à la hâte, puis tout aussi vite de la ville qui n’a pas beaucoup d’intérêt hormis qu’il s’agisse du point d’arrivée depuis le continent.

Et on a filé vers notre premier Rorbu, sur l’île d’Hamnoy.

Et là, “la” claque…

 

IMG_1442

Les paysages bucoliques s’enchainent

20160406_204403

Nous arrivons à notre rorbu (une cabane de pêcheur)

IMG_1441

Fièrement dressées sur les rochers, face à la mer

IMG_1416

Notre petite cabane pour les 2 prochaines nuits

20160406_202156_HDR~2

Difficile d’avoir meilleure vue, non?

20160406_203419_HDR

Exploration des alentours… le ciel se pare de couleurs incroyables

Norvege julien-

Echanges photographiques…

IMG_1427 - copie

Il fait froid!

20160406_203441_HDR

Notre cabane, paisible…

IMG_1425

Pour finir, c’est un rose magnifique qui illumine le ciel

 

Et pour finir, un petit extrait sonore de ce qu’il se passe là-bas. Vous n’entendez rien? Oui, c’est normal, il n’y aucun bruit, à part celui de la mer… c’est ça le bonheur?

 


 

INFOS PRATIQUES

Capture d’écran 2016-06-24 à 17.13.28

Hamnoy, aux Lofoten

 

Logement: Pour nos deux premières nuits aux Lofoten, nous avons loué une cabane de pêcheur chez Eliassen. Nous avons payé 120€ la nuit pour un cottage de deux chambres, avec vue sur la mer. Il était parfaitement équipé pour cuisiner, très confortable et propre. Le wifi était inclus et un lit bébé a été mis à notre disposition, sans frais supplémentaire!

Location de voiture: Nous avons réservé notre voiture pour les Lofoten sur le site de Rentalcars. Bonne surprise, nous avions demandé une A3 ou équivalent et pour le même tarif, on nous a finalement loué un Rav4 ! Siège bébé disponible sur demande.

 

 

10 Commentaires

  1. Commentaire par Seb

    Seb Répodnre 24 juin 2016 at 20 h 50 min

    Effectivement, ca a l’air tres tres beau, et calme. Tout ce qu’on aime. Vos photos sont superbes, et donnent envie !

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 24 juin 2016 at 21 h 28 min

      Ah, ça, vu vos voyages, je pense en effet que les Lofoten ont tout pour vous plaire! Il faudra y aller pour nous rapporter à votre tour de bien belles photos! Merci pour ton message, et bises à tous les deux !
      PS: ne lisez tout de même pas trop d’articles sur le sujet, juste de quoi vous décider, et puis après, gardez-vous la surprise, c’est encore plus beau quand on le découvre vraiment par soi-même :)

  2. Commentaire par Trotteurs Addict

    Trotteurs Addict Répodnre 24 juin 2016 at 23 h 57 min

    Waouh ton article donne envie! CA à l’air magnifique ! Superbes photos !! Un jour on ira :)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 25 juin 2016 at 14 h 17 min

      Merci! Je vous le souhaite, c’est un très beau voyage!

  3. Commentaire par Astrid

    Astrid Répodnre 11 juillet 2016 at 21 h 40 min

    Les Lofoten sont sûrement mon endroit préféré en Norvège! J’y étais l’an passé, j’espère vraiment pouvoir y retourner cet été!

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 13 juillet 2016 at 16 h 24 min

      Ça doit être très beau aussi en été, différent, j’imagine… Tu y étais à quelle période toi? Oui, nous aussi, on y retournerait bien!

  4. Commentaire par Bruno

    Bruno Répodnre 4 janvier 2017 at 16 h 04 min

    Bonjour,
    merci beaucoup pour cet article ; souhaitant y aller cet été avec un petit bout de 18 mois pour une dizaine de jours, je suis très intéressé par l’itinéraire que vous avez suivi durant ces 8 jours au lofoten et également les lieux dans lesquels vous avez dormi (et savoir également si à chaque fois vous aviez à votre disposition l’indispensable lit bébé :-) ).
    merci d’avance,
    Bruno

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 4 janvier 2017 at 16 h 07 min

      Bonjour Bruno, je suis justement en train d’écrire (avec du retard!) l’article détaillant notre organisation pour voyager avec un bébé! Il devrait être en ligne dans le courant de la semaine prochaine :) Mais pour répondre à la question du lit, nous en avons eu un à disposition dans tous nos logements :) ça enlève un poids, non?! A très vite pour l’article détaille!

    • Commentaire par Bruno

      Bruno 4 janvier 2017 at 16 h 09 min

      super merci beaucoup :-)
      à très vite

  5. Commentaire par ChloéQL

    ChloéQL Répodnre 26 janvier 2017 at 14 h 42 min

    Les lofoten sont vraiment ma région préférée en Norvège ! J’ai voyagé grâce au TO pour lequel je travaille (Quartier Libre), j’y suis allé en été j’ai donc pu profiter du soleil de minuit et de ses magnifiques couleurs ! Tes photos aux alentours des rorbus sont vraiment waouh… Et voilà, maintenant j’ai envie d’y retourner !!

Laisser un commentaire

Allé en haut