Mon tour du monde à nous

30 septembre 2013

Faut-il partir voyager seul ou à deux ? Faire un tour du monde en prenant son temps ou pas ? Partir longtemps ou pas ? Voyager dans tous pleins de pays, ou rester dans un seul ?

Autant de questions qui me semblent improbables et sans réponses. En tous cas, il n’y a pas une seule réponse, une seule évidence. C’est comme demander s’il vaut mieux porter des chaussettes en laine ou en fil d’Écosse… Ben tu fais ce que tu veux, mon p’tit hein ! En fonction de ta sensibilité, de ton envie, de ton histoire, de tes projets… Y’a pas d’règles pour tout ça… Autant on peut tenter d’expliquer comment obtenir un visa pour rentrer en Thaïlande – de quoi peut être aider son prochain — que faire la morale ou tirer la couverture à soi en arguant que voyager à pied/à vélo/en bateau, c’est ça qu’est le plus mieux, me semble tout à fait ridicule…

Moi, je suis partie à deux. À deux, parce que c’était lui. Et je suis partie, parce qu’il y avait lui. Sans lui, l’idée ne m’aurait jamais traversé l’esprit. Elle venait de moi, l’idée. Un peu folle, insensée, déprogrammée, hirsute, sortie de nulle part. D’un canapé où je moisissais depuis trop longtemps, la faute à la pluie d’un long dimanche gris qui me retenait coincée, vissée là.

D’un coup, j’y ai dit : « Viens, on part faire le tour du monde » il a ri. Ahah ! C’qu’elle est drôle. Mais si, mais si, j’y ai dit. Regarde, c’est pas cher, et y’a plein de gens qui le font…

Des idées à la con, j’en balance au moins dix par semaine. Va savoir pourquoi celle-ci est restée, s’est réalisée. Parce qu’elle était pas si con, finalement. Pendant environ 15 jours, on s’est regardé en chiens de faïence. Guettant le geste de l’autre qui voudrait dire qu’il ne prend pas la chose à la légère. On s’est balancé des vannes, des gages, des « Chiche » en veux tu en voilà, avant de nous avouer vaincus, battus : l’idée avait germé, nous obsédait et ne voulait plus nous quitter. À nous de retrousser nos manches, de tout préparer, de trouver l’audace et le courage.

 

tour du monde 4

 

Pourquoi tout ça ? Parce qu’on en avait marre. De la routine, de la vie qui avance sans nous. Du manque de rêve, de piquant, d’aventures. Oui, parce que quoiqu’en disent encore tous les bien-pensants et autres voyageurs « confirmés », pour nous, partir en voyage si longtemps, ça restait une aventure. Nous allions sortir de notre zone de confort, partir vers l’inconnu, et bien que n’ayant ni bottes ni lasso, l’épreuve était bien là.

Pourquoi avec lui ? Parce qu’à l’instant où l’on s’est connu, j’ai su que je le suivrai au bout du monde. J’ai quitté ma région, mon sud, ma Provence pour le rejoindre déjà quelques années avant. Alors partir avec lui encore plus loin me semblait une évidence. Avec lui, je n’ai peur de rien. Je sais qu’il est là, et qu’à nous deux, on peut tout. On est comme deux morceaux réunis et qui ne font plus qu’un. On est complémentaires et inséparables.

La confiance en l’autre est un point important quand on décide de partir aussi loin, aussi longtemps. Parce que des galères, il y en a. De la fatigue, du raz le bol. De devoir toujours s’adapter, de ne pouvoir jamais vraiment se reposer parce qu’il faut décider de ce qu’on va faire après. De devoir déchiffrer, chercher, interpréter, organiser. Et par-dessus le marché, on est souvent submergés par un flot d’émotions. Un stock énorme d’émotions, un truc comme jamais on n’en ressent autrement et qui vous scotche, vous épuise, vous étreint. De la joie oui, mais de la tristesse aussi beaucoup. De l’incompréhension, des attentes et des questions qui resteront éternellement sans réponses.

 

tour du monde 7

 

Toutes ces choses, je les ai partagées avec lui, toujours. Toujours, sauf en Inde, peut-être. On ne ressentait pas les mêmes choses, et curieusement, ça nous a presque éloignés, cette fois. Presque.

On a beaucoup parlé, parlé, parlé. Même quand ça n’allait pas. Surtout, quand ça n’allait pas. Alors que beaucoup de couples se quittent un instant lorsqu’ils s’engueulent (le fameux « Où tu vas. Tu t’enfuis encore ? Ben c’est ça, rentre chez ta mère ! ») nous, on n’avait bien souvent que deux pièces à disposition. La chambre, et la salle de bain, quand elle n’était pas commune. Eh ben ça, je peux vous dire que ça réduit vachement l’engueulade. Idem, faire la gueule, bouder dans son coin quand il faut préparer le sac à dos, courir après un tuk tuk ou un bus argentin en plein milieu de la nuit, c’est hyper difficile. Héhé. Progressivement on s’engueulait de moins en moins. Parce que ça servait à rien. Y’avait pas d’effets, pas de pleurs, de jérémiades, rien, on avait pas le temps pour tout ça. Et finalement, ben ça manque pas du tout !

 

tour du monde 3

 

Je me souviens d’un couple que nous avions croisé au Népal. Le garçon était mal dégrossi, maladroit. La fille avait déjà voyagé, mais pas lui. Elle attendait beaucoup de lui. Parce qu’on attend beaucoup de l’autre en voyage, surtout la fille. On attend que l’Homme décide à notre place quand on est trop crevée. On attend que l’Homme fasse le tour des guesthouses et nous dégote la parfaite petite piaule nickel clean et pas cher. On attend que l’Homme marchande pour nous le joli petit bracelet en argent (qu’il va aussi nous offrir après, tant qu’à faire)… Bref, pour nos deux oiseaux du Népal là, c’était mal barré. Elle le regardait de travers, avec des reproches pleins les yeux. Ça suintait, c’était criant, même gênant pour nous qui  nous sommes alors éclipsés sur la pointe des pieds, laissant le grand dadais seul face à son désarroi et son amie démoniaque. Il n’était pas à la hauteur, pas à SA hauteur, et ça se voyait. Je ne sais pas s’ils ont survécu à l’aventure, mais j’en doute.

Voilà, je ne sais pas s’il faut voyager seul, ou en couple, faire le tour du monde en courant, à cloche-pied, ou en char à voile. Tout ce que je sais c’est que moi, j’ai voyagé avec mon Homme, mon âme sœur, et que sans lui, je ne serai jamais partie. Même si l’idée venait de moi, elle est venue à cause de lui. Parce que je savais qu’avec lui, je pouvais avoir ce genre d’idée. Parce qu’on est un peu fous, peut-être, mais surtout parce que j’ai confiance en lui.

 

tour du monde6

 

Et que je sais que dans n’importe quelle situation, quels que soient les choix que nous faisons, et ceux que nous ferons à l’avenir, nous arriverons toujours, toujours à retomber sur nos pattes.

 

 

 

 

A propos

Voyageuse, amoureuse, jeune maman… je partage ici mes réflexions quant au voyage et aux autres cultures. Ce blog est mon refuge, vous y êtes les bienvenus !
Vous pouvez suivre toutes mes actualités par ici

43 Commentaires

  1. Commentaire par Silecee

    Silecee Répodnre 30 septembre 2013 at 18 h 06 min

    C’est beau ce que tu dis :) Moi, l’aventure, je vais la vivre seule. Je n’ai pas trouvé celui qui me suivra au bout du monde…

    • Commentaire par laura

      laura 30 septembre 2013 at 19 h 38 min

      tu le trouvera peut-être sur la route qui sait… bonne aventure ;-)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 22 h 48 min

      Peut être le trouveras tu sur ta route ;)

  2. Commentaire par Cécilia

    Cécilia Répodnre 30 septembre 2013 at 19 h 22 min

    Super beau ce que tu écris là, très émouvant!
    C’est super de se dire qu’on à trouver LE bon avec qui on a peur de rien, et avec qui on ressent tout ça :)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 22 h 49 min

      Merci Cécilia ;) oui, c’est une chance, de partager le quotidien et cette aventure extraordinaire, c’est certain!
      A bientôt…

  3. Commentaire par stef

    stef Répodnre 30 septembre 2013 at 20 h 14 min

    quelle belle déclaration d’amour !!!!!

  4. Commentaire par Sylvie

    Sylvie Répodnre 30 septembre 2013 at 20 h 53 min

    Émouvant ce que tu écris et si vrai. Moi, j’ai eu envie de partager l’aventure en famille et c’était une expérience extraordinaire pour notre couple (même si on se connaissait très bien) et nos enfants.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 22 h 52 min

      Ah oui, j’imagine qu’en plus de renforcer votre couple, vous avez soudés la famille a jamais! Comment oublier tous ces moments vécus ensemble? Ce sont de magnifiques souvenirs que vous leur avez offert! Quelle chance pour eux d’avoir des parents suffisamment courageux et téméraires pour s’être lancés dans une telle aventure! Je suis toujours admirative de ces familles qui partent pour un tel voyage…
      A bientôt Sylvie!

  5. Commentaire par Didier

    Didier Répodnre 30 septembre 2013 at 20 h 54 min

    Magnifique message d’un joli et sympathique couple qui nage dans le bonheur, et jusqu’au bout du monde ! Bravo, je vous envie….Moi le voyageur solitaire, mais néanmoins heureux….Enfin, çà dépend…

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 22 h 53 min

      Merci Didier… Mieux vaut être seul que mal accompagné, dit on… Et peut être un jour trouveras tu la bonne personne au détour d’un chemin, qui sait?

  6. Commentaire par Maxime

    Maxime Répodnre 30 septembre 2013 at 22 h 13 min

    Un très joli texte :-)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 22 h 53 min

      Merci de ton commentaire et de ton passage Max ;)

  7. Commentaire par Jordane de MonBonPote

    Jordane de MonBonPote Répodnre 1 octobre 2013 at 1 h 04 min

    C’est génial ce que vous vivez ! Pour l’instant je n’ai pas cette chance de partager mes aventures avec une moitié… c’est génial que vous vous soyez trouver et que vous soyez sur la même longueur d’onde pour les voyages… Enjoy !

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 21 h 56 min

      Oui, on a beaucoup de chance. On sait s’en rendre compte, le réaliser tous les jours, et se le dire aussi, oui, oui (séance de congratulations mutuelles, c’est bon pour le moral, ahahahahaha!!!!) Je te souhaite de trouver ce bonheur un jour… a bientôt :)

  8. Commentaire par Alexia

    Alexia Répodnre 1 octobre 2013 at 1 h 40 min

    Une bien belle déclaration! :)
    À un moment je me suis même demandé si ce n’était pas l’annonce d’une autre aventure, genre mariage ou bébé! (oui, oh, je suis très fleur bleue! ;) )
    Moi j’ai rencontré mon mien à l’autre bout du monde! C’est bien qu’on devait se rencontrer quelque part à un moment donné!
    On est même pas du même pays et on ne parle même pas la même langue!
    3 ans après, on est toujours sur la route!
    Sans lui, je serais rentrée depuis longtemps..
    L’amour a ET donne des ailes! ;)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 21 h 54 min

      Quelle fleur bleue cette Alexia, héhé!! Tu m’as faite rire avec ton commentaire :) Quant à ta rencontre, oui, elle est unique et belle! J’imagine ce que vous allez pouvoir raconter à vos enfants plus tard, c’est un beau “patrimoine” que vous allez leur léguer de cette façon… Par contre, 3 ans, et toujours sur la route, ça m’énerve toujours autant: je suis jalouuuuuuse, mais je te l’ai déjà dit ;-)
      Je rigole bien sûr, profitez à fond, et longue, longue route à vous… Tes clins d’oeil me font toujours plaisir, à bientôt :)

  9. Commentaire par lala

    lala Répodnre 1 octobre 2013 at 12 h 38 min

    Whaouuu merci pour ce récit…il me rappelle tant de souvenirs! Je suis partie aussi avec mon chéri alors qu’on était ensemble depuis 5 mois.Quelle aventure qui nous a tant rapprochés!!
    Merci, je vais aller voir tous vos carnets de voyage avec grand plaisir!!Si tu veux voir un morceau de notre voyage de 6 mois qui date un peu (départ en novembre 2007…)n’hésite pas à découvrir notre blog: http://lalavoyage.over-blog.com/

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 21 h 51 min

      Merci de ton commentaire et de ton passage ici, Lala… je vais aller voir les bouts de ton voyage que tu racontes sur ton blog alors, les récits, les expériences personnelles de voyage sont toujours les articles que je préfère lire sur les blogs ;) A bientôt!

  10. Commentaire par Benoit(novomonde)

    Benoit(novomonde) Répodnre 1 octobre 2013 at 13 h 42 min

    Touché!… je sais pas quoi dire à part que je ressens la même chose ;-)… J’ai beau faire le fier et dire que je serais parti aussi tout seul… Mais au fond je sais bien que c’est avec elle que je voulais partir ;-).

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 21 h 50 min

      Wouhou! Benoit! On a de la déclaration, là non?!! hihi!

  11. Commentaire par Ticlem

    Ticlem Répodnre 1 octobre 2013 at 17 h 24 min

    Très beau, très sincère ce que tu partages.
    Comme tu le dis, mille et une façon de voyager/vivre.
    Mais ce qui semble sur c’est que le “voyage” ne passe que par la rencontre (se déplacer au bout du monde ne mènerait nul part si l’on ne rencontre pas, si “on ne confronte pas sa cervelle avec celle d’autrui”). Or, quand on a rencontré la bonne personne, c’est certainement le plus beau Voyage que la vie puisse nous offrir.
    Bon vent à vous! ;)

    Clem

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 21 h 49 min

      Oui, c’est vrai ce que tu dis, la rencontre est un élément essentiel, primordial du voyage. Parce qu’elle permet de confronter ses idées, d’ouvrir son esprit, d’en apprendre toujours davantage. Le bonus du voyage en couple, c’est qu’on peut discuter d’un ressenti avec l’autre, et du coup le comparer au sien. Il y a des moments dans le voyage, où on est moins ouvert, fatigué, énervé. Quand l’Autre te tire la manche en te disant “hé, regarde, tu vas passer à côté de ça, calme toi et ouvre toi à nouveau”, ça sauve des parties du voyage qui auraient pû être gachées sinon…

  12. Commentaire par Joana@VeniVidiVoyage

    Joana@VeniVidiVoyage Répodnre 1 octobre 2013 at 17 h 24 min

    Oui c’est trop mignon et super bien écrit. Autant de reflexions que je me fais a moi meme concernant mon ‘Californien’. Pas facile de faire entrer une seconde variable dans sa vie, surtout quand on est du genre indépendante et qu’on aime voyager seule mais quand on arrive a lui faire une petite place c’est le bonheur, et surtout on se demande comment en a pu faire sans !

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 21 h 46 min

      Comme tu as expérimenté les deux types de voyage, seule ou à deux, tu peux aujourd’hui comparer… je suis certaine qu’il y a des points forts pour chacun d’entre eux, chaque expérience est unique, inoubliable et apporte son lot de souvenirs. L’avantage du voyage en couple, c’est qu’on les partage, et qu’au retour, c’est beaucoup plus simple de se replonger dans les mois qui viennent de passer: il suffit de regarder l’Autre pour que surgissent tout un tas d’images, de scènes, de visages, d’actions… ;-)

  13. Commentaire par My Little Discoveries

    My Little Discoveries Répodnre 1 octobre 2013 at 23 h 19 min

    Un très bel article, j’espère qu’il l’a lu! ;)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 22 h 47 min

      Oui, bien sur! Et puis, il le sait tout ça, même si ça fait toujours du bien de le (re)lire :-)

  14. Commentaire par Clara

    Clara Répodnre 1 octobre 2013 at 23 h 23 min

    Wahoo, quelle jolie déclaration d’amour :)
    ton texte me parle beaucoup. Ca fait déjà un mois que j’ai changé de vie avec mon homme. J’avais envie de partir vivre à l’étranger depuis pas mal de temps et on attendait le bon moment professionnel pour tous les 2. Il a pu obtenir sa mutation à Miami et nous avons du nous marier en 15 jours et organiser notre changement de vie en trois semaines!!
    Lors d’un long voyage comme le votre ou d’une installation dans un nouveau pays, on est confronté à d’immenses joies comme de grandes tristesses mais heureusement, on est toujours 2 pour y faire face. On sait qu’on peut compter sur l’autre pour assurer quand on a un petit coup de mou.. et ça, pour moi, c’est vraiment capital! ça me permet de vivre cette expérience à fond et de continuer à aller de l’avant!
    Excellente continuation et plein de bonheur à votre touchant couple !

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 21 h 39 min

      Merci Clara! En effet, c’est essentiel d’être à deux, pour partager les mauvais et les bons moments. On se redonne du courage et de la motivation mutuellement, c’est rare qu’on flanche tous les deux en même temps. Et puis, ça fait de sacrés souvenirs et ça renforce le couple, ces expériences, quand on les passe hauts la main… A bientôt et merci de ton gentil message

  15. Commentaire par stefan

    stefan Répodnre 2 octobre 2013 at 12 h 39 min

    Article qui donne la pêche! étant déjà parti seul, j’ai bien envie d’expérimenté tout ça. Il est difficile de trouver quelqu’un qui est dans le même “trip” que toi mais une fois que l’on l’a trouvé, c’est tellement simple.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 21 h 37 min

      Oui, c’est sûr qu’il faut que les deux personnes soient totalement dans le même trip, au risque d’en dégouter ou décourager un en cours de route sinon. Quand tout le monde est sur la même longueur d’onde, c’est génial, et encore plus au retour: on échanges nos souvenirs, nos ressentis, et ça, c’est énorme…

  16. Commentaire par Devigne

    Devigne Répodnre 3 octobre 2013 at 13 h 00 min

    Quelle belle déclaration d’amour!Longue et belle route en duo ! C’est grâce à ma nièce Joana de VenividiVoyage que j’ai lu votre article.Bien amicalement.Une senior qui n’a que trop peu voyagé mais qui adore cela.Et….vive Montaigne “parce que c’était lui,parce que c’était moi”!

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 7 octobre 2013 at 21 h 35 min

      Merci de votre commentaire et bienvenue chez nous alors! ;) A bientôt, ici ou chez Joana…

  17. Commentaire par Chris @ Blog voyage

    Chris @ Blog voyage Répodnre 8 octobre 2013 at 14 h 45 min

    Un très beau récit, plus personnel que dédié au voyage, mais vraiment passionnant. Une belle plume et une belle âme pour nous rappeler ce qui important dans les voyages, dans la vie et dans chaque jour !

  18. Commentaire par Jean l'économe

    Jean l'économe Répodnre 28 novembre 2013 at 10 h 29 min

    Très belle expérience. Le voyage à deux dans un pays inconnu pour moi est un moyen efficace pour consolider son couple. Bravo !

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 8 décembre 2013 at 21 h 49 min

      Merci Jean. En effet, il a consolidé notre couple, comme jamais :)

  19. Commentaire par solange

    solange Répodnre 31 mai 2014 at 18 h 57 min

    Je vous ai découvert il y a peu de temps mais je n’avais pas encore lu cet article. J’adore l’évidence : “parce que c’était lui, parce que c’était moi”. Avec quelques décennies de plus, je ressens la même chose. Chaque matin, je me réveille émerveillée d’aimer et d’être aimée. Il n’y a pas d’âge, vraiment, pour aimer. Continuez à écrire si joliment

  20. Commentaire par Nathalie

    Nathalie Répodnre 6 février 2015 at 13 h 06 min

    Magnifique ce billet! Tellement beau que je viens de le lire à voix haute à mon compagnon de vie (et de voyage). Je conclus la lecture par “C’est fou, je ressens la même chose qu’elle!”. Sa réponse :-“oui, mais toi tu ne l’as jamais écrit! ” Alors, je te dis merci! À cause de ta très jolie écriture, je sens que je vais devoir écrire une jolie lettre à mon amoureux! J’ai la pression! ;-)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 24 février 2015 at 22 h 45 min

      Moi je trouve ça déjà beau que tu partages les mêmes sentiments vis à vis de ton amoureux… pas besoin de lettre! ;-)

  21. Commentaire par Eve

    Eve Répodnre 23 octobre 2015 at 14 h 28 min

    Merci Lydia pour ce magnifique billet qui me rejoint totalement. J’ai pratiquement toujours voyagé avec mon homme et, maintenant, nous voyageons le plus souvent en famille (mais parfois aussi en amoureux). Ce sont des expériences qui nous ont rapprochés, qui forment aujourd’hui notre histoire et qui la rendent si singulière (même si chaque histoire est unique). Bonne continuation à vous deux, les amoureux voyageurs. C’est toujours très inspirant de te lire. :-)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 23 octobre 2015 at 21 h 25 min

      Merci à toi Eve ;) J’aime beaucoup quand tu dis que “ce sont ces expériences qui rendent une histoire si singulière”… c’est si joliment résumé! A bientôt

  22. Commentaire par Nath'

    Nath' Répodnre 23 octobre 2015 at 22 h 35 min

    Oh, tu m’aurais presque fait verser ma petit larme avec ton récit rempli d’un amour vrai et sincère – si rare désormais de nos jours où on se quitte à la moindre difficulté – Sur le coup en cliquant j’ai cru que vous repartiez ! lol
    De mon côté j’avoue j’aimerais rencontrer cette moitié avec qui partager ces bouts du monde que je découvre au fil des voyages… Juste parce que ce serait lui… juste pour avancer main dans la main… juste pour avoir le regard émerveillé de 2 gosses en cavale… Un jour peut-être…

  23. Commentaire par Alice

    Alice Répodnre 24 octobre 2015 at 5 h 32 min

    C’est un très beau texte Lydia. J’ai écrit sur mon carnet un texte un peu similaire, mais en toute honnêteté; le tiens il envoi du lourd! ;-)
    C’est ton idée, mais sans lui, cette folie n’aurait pas vu le jour, je m’y retrouve complètement…

    Et dans l’alliance de Fred c’est noté: “jusqu’au bout du monde”.
    Parce que j’irais au bout du monde avec lui, parce que j’irais jusqu’au bout du monde pour lui <3

Laisser un commentaire

Allé en haut