Une sortie en voilier dans les îles d’Or

12 juin 2017

Bon, et bien personne, personne, personne n’a su trouver la bonne réponse à la question que nous avions posée sur notre page Facebook, à savoir quelle est la destination de notre prochain voyage?

Nous avons eu de belles propositions, toutes très alléchantes : Croatie, Sardaigne, Espagne, Italie… Et pourtant, nul besoin de partir si loin pour découvrir des paysages fabuleux… !

Allez, fin du suspens ! Nous nous apprêtons à partir pour une croisière de deux jours en voilier et pour cela, nous partons demain soir rejoindre le port d’Hyères. Hyères et les îles d’Or, voilà notre destination !

Mais oui, franchement, pourquoi chercher plus loin ? Je rêve de découvrir cet endroit depuis si longtemps, j’ai des images de mer bleue, de criques isolées, de crêtes escarpées et de milliers de poissons en pensant à Port-Cros. Des 3 îles situées au large d’Hyères, c’est sûrement celle qui m’intrigue le plus… En attendant, Adrien se prépare déjà à jouer au pirate et imagine découvrir de fabuleux trésors sur ces îles et leurs superbes plages…

Car c’est un voyage que nous allons faire en famille. Et ça, je ne l’aurais jamais cru possible. Je me souviens avoir rêvé devant l’article d’Amandine et François qui décrivait leur semaine en voilier en Croatie. J’ai rêvé, puis j’ai soupiré « C’est si beau … mais ça n’est pas pour nous ! » Parce qu’embarquer avec un petit mousse de 3 ans me semblait totalement improbable.

Et bien pas du tout, ça se fait ! Et nous allons justement le tester et vous dire ensuite ce que nous avons pensé de cette expérience, comment nous l’avons vécue et surtout, comment cela s’est passé pour Adrien.

Les bagages sont presque prêts, on va essayer de limiter tout en emportant l’indispensable : Casquette, maillot de bain, crème solaire et gilet de sauvetage pour le petit pirate ! Euh, comment on choisit un gilet de sauvetage ? Bonne question ! Il a fallu se mettre dans le bain et découvrir tout un univers que nous ne connaissons absolument pas ! Nous sommes des novices complets en matière de navigation, je sens que notre skipper risque de lever les yeux au ciel plus d’une fois !

Concrètement, comment cela se passe ?

Nous partons avec un skipper professionnel dont nous avons trouvé le contact grâce au site skippair.com. Il s’agit d’une plateforme qui vise à mettre en relation des skippers professionnels avec des particuliers, novices ou non, qui n’ont pas le temps ou l’argent pour avoir leur propre bateau. Le gros avantage par rapport aux plateformes traditionnelles est que l’on peut tout à fait vivre ce genre d’expérience tout en étant totalement novice. À bord, soit on apprend quelques notions de navigation, soit on profite simplement du paysage et du plaisir de filer sur l’eau.

Notre skipper s’appelle Olivier et nous embarquerons à bord de son bateau, un superbe voilier Oceanis 423 de 13 m de long. Le voilier possède 4 cabines que nous allons partager avec 3 autres personnes, en plus du skipper. Une fois à bord, Olivier nous emmènera à la découverte de la région, avec une première escale prévue à Port-Cros puis Porquerolles. Comme nous voyageons avec un petit enfant, Olivier nous a proposé d’adapter le programme en fonction de lui et plutôt que de longues heures en mer, nous allons alterner entre navigation/plage/balades etc. Ce qui me parait être en effet une très bonne chose puisque nous avons pu voir lors de notre croisière en péniche que notre petit bonhomme finissait par s’ennuyer dans un si petit espace!

Nous passerons une nuit à bord et là, j’avoue que je crains un peu le mal de mer. Bon, j’ai lu qu’il ne concernait finalement que 25 % des gens, mais ma mère en faisant partie, elle m’en a suffisamment parlé pour me filer un peu la frousse ! Allez, on verra bien, au moins nous saurons à la fin du séjour si nous sommes ou non sujets à ce mal effrayant !

Il est bien sûr trop tôt pour vous donner plus de détails ou de conseils pour organiser ce type d’expérience, puisque nous n’y connaissons rien! Nous allons tout découvrir sur place et nous vous parlerons de tout cela dés notre retour, promis.

Une petite aventure nous attend, pleine de découvertes et de surprises ! Nous sommes hyper excités, comme vous pouvez l’imaginer et nous  partagerons bien sûr nos photos sur Facebook, Twitter et Instagram ! A très vite !

 

 

Ce voyage est possible grâce à Skippair, notre partenaire, merci à lui! Soyez sûr cependant que nous gardons la maitrise de notre ligne éditoriale.

2 Commentaires

  1. Commentaire par Amandine

    Amandine Répodnre 12 juin 2017 at 17 h 50 min

    Bonjour Lydia, ça fait plaisir de lire des retours d’expérience comme le vôtre ! Et oui, voyager en voile, surtout quand on est accompagné d’un skippeur, cela se fait très bien ! Et j’adore lire des retours de famille avec des enfants en bas âge à ce sujet : il existe de nombreuses familles parties sillonner les mers au long cours avec des tous petits enfants.

    Et oui, pas besoin de partir très loin pour se sentir dépaysé ! C’est chouette aussi de lire des retours sur l’Europe (et les pays proches) ; le lointain a souvent tendance à nous faire oublier ce que nous avons juste sous le nez…

    Et merci pour la mention ! Ravie de lire que notre article sur notre expérience en voilier en Croatie vous a inspiré : ça reste un super souvenir ! Nos toutes premières vacances à bord d’un voilier commencent à remonter : ça fait déjà 6 ans, et c’était en Sicile… Très beau aussi !

  2. Commentaire par Nowmadz

    Nowmadz Répodnre 13 juin 2017 at 11 h 30 min

    Bonjour Amandine! Merci pour ton commentaire :) Oui, vous nous avez inspirés, je me rappelle d’ailleurs que nous avions échangé à ce sujet (peut-être sur Facebook), je te disais que ce n’était pas pour nous, et tu m’avais dit que beaucoup de familles voyageaient ainsi avec leurs enfants… Sauf que je me disais quand même qu’il fallait presque être né sur un bateau pour tenter ce type d’expérience…
    Alors bien sûr, là on ne part que deux jours, mais je trouve ça encourageant de savoir qu’on peut être totalement novice et embarquer sur un bateau, sans avoir à prendre de cours spécifiques avant… Et qui sait, peut-être que cette expérience nous poussera justement à vouloir en apprendre davantage… (ce dont je suis presque sûre pour Julien!)

Laisser un commentaire

Allé en haut