300 jours de voyage!

22 avril 2013

Au bout de 300 jours de voyage…

  • On sait faire, défaire et refaire nos sacs à dos (presque) les yeux fermés et en 5 min. On aime toujours pas ça, et on bave toujours d’envie devant les grosses valises des autres voyageurs. Par contre, et après avoir passé un an avec seulement 15 kg de matos chacun, on se demande bien ce qu’on va faire de tout ce qu’on a au garde-meubles en rentrant!
  • On est certainement plus tolérants qu’au début. Quant aux gens, sur leur façon de vivres, leurs différences… On observe, on ne juge plus, ou moins.
  • On a vécu une année sans Sécurité sociale, sans allocation, sans Assedic, sans Service Client et sans tous ces services qui, bien qu’utiles, finissent souvent par nous paralyser, français que nous sommes :-) Ah, par contre, on aurait aimé vivre sans Impôts, mais ils ont pas voulu nous lâcher…
  • On est beaucoup moins exigeants. Sur le choix d’un hôtel, sur la bouffe. Sur les services qu’on nous rend. On s’extasie même quand c’est bien «Ouah, regarde la salle de bain, comme elle est proooopre! et y’a même des rideaux aux fenêtres dis donc!» (et vous z’imaginez même pas ce que c’est quand il y a du PQ!)…. Bref, on se fait à des choses qu’on n’aurait peut être pas acceptées avant, et on n’est pas plus malheureux.
  • On sait que le Monde, c’est pas la jungle. Nul besoin d’être armés, ou ultra vaccinés. Du bon sens, des précautions, et tout roule…
  • On sait qu’il est possible de vivre 24h/24 ensemble. On s’est engueulés, réconciliés des dizaines de fois, mais ça va. On a même développé un attachement à l’autre qu’il va être difficile de rompre «t’es sûr, tu veux pas que je vienne avec toi pour acheter du café??!»
  • On sait qu’on n’est pas obligé de tout faire partout où on passe. On sait qu’on n’est pas obligé d’avoir les même goûts que tout le monde. Les «inratables» des uns ne sont pas ceux des autres, et heureusement.
  • On sait qu’on aime, qu’on adore être dans la nature. Qu’elle est magnifique, surprenante, partout dans le monde. Qu’en rentrant, on continuera à randonner parce que chez nous, il y a plein de beaux coins aussi.
  • On sait qu’on a vraiment de la chance d’avoir pu voyager aussi longtemps, aussi loin, et d’en profiter autant :)
  • On sait qu’on aime notre pays ;-)
  • On est formels. On SAIT de source sûre et vérifiée qu’on ne trouvera JAMAIS du bon, du vrai fromage ailleurs qu’en Europe. Mes mains tremblent en écrivant ça… on est en MANQUE!!!!

  • On ne sait toujours pas si on a envie de rentrer...  ON N’A PAS ENVIE DE RENTRER!

300 jours de voyage

Plus de Road Trip aux USA?

Récits de Voyage

La Vidéo

 

30 Commentaires

  1. Commentaire par maria

    maria Répodnre 22 avril 2013 at 20 h 02 min

    j’aime toujours ton style lydia!
    profitez en jusqu’au bout sans penser au retour!
    la roue tourne!
    plein de bisouilles!
    maria.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 23 avril 2013 at 9 h 06 min

      Merci Maria, on profite, on profite…! C’est en faisant les comptes (berk!) qu’on s’est aperçu du nombre de jours écoulés. Et on n’a même pas compté ceux qui nous restaient, on est bien trop occupés à en profiter, justement! On espère que tout va bien de votre côté et on vous embrasse!

  2. Commentaire par Haydée

    Haydée Répodnre 22 avril 2013 at 20 h 19 min

    Je suis d’accord avec Maria, très agréable à lire, court mais efficace. Et ton article tombe à pic, car il complète parfaitement le mien qui sort demain, je fais un lien avec une petite phrase qui va bien pour l’introduire. (Je fais souvent cet exercice pour enrichir mon article et là je n’avais rien cherché encore).

    Je déteste toujours défaire mon sac aussi ! Mais j’ai trouvé une technique qui fait que c’est moins chiant. Chaque type de fringue est mis dans un sac plastique différent, ce qui me fait environ 4 gros sac plastique dans le back pack que je sors systématiquement, mais le tout est moins dérangé, après peut-être que je ne vous apprend rien.
    Et pour le fromage, même après seulement 2 mois de voyage en Asie, on a acheté toute la fromagerie !

    • Commentaire par Nico

      Nico 23 avril 2013 at 9 h 12 min

      Pareil, nous on compartimente nos sacs avec des sacs de compression. Ca permet de défaire son sac en 15s et des les refaire en 2 minutes.. ce qui n’est pas négligeable quand on doit le refaire tous les deux trois jours !

      Le fromage…. on était trop en manque…. on avait essayé de se sevrer en Nouvelle-Zélande et en Australie avec leur cheddar… on a craqué à Hong Kong quand on a découvert un véritable Chalet Suisse…. on rentrant on a dévaliser notre fromager !

      Pas encore rentré, qu’on a déjà envie de repartir et ça c’est dur ;-)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 23 avril 2013 at 19 h 30 min

      Roh la la… le Cheddar… Nous aussi, bon gré, mal gré, on s’y est mis… Pouah! Comment peuvent ils avoir le droit d’appeler ce truc “fromage”??!!! En Australie, en revanche on avait trouvé du Bleu pas mal. Enfin, on fait avec ce qu’on a, on devient moins difficile… ;)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 23 avril 2013 at 19 h 10 min

      Merci Haydée ;)
      Hélas… on ne peut pas plus compartimenter qu’on ne le fait déjà. Chaque chose à sa place, dans des pochettes séparées, et compressées. L’ennui, c’est qu’il faut souvent toutes les sortir ces pochettes, même quand on ne s’arrête qu’une nuit. Et chaque matin, c’est une nouvelle partie de Tetris qui démarre pour tout réimbriquer comme il faut…
      Naaan, moi je veux une VALISE, une énorme valise que t’ouvres en deux par terre, et que tu y jettes tes fringues comme ça, à la volée, sans avoir besoin de les rouler en boules ou de les compresser avant!! Tu vois le genre?? … On a des rêves un peu bizarre quand on voyage, j’m’en rends compte d’un coup en t’écrivant, là… ;)

  3. Commentaire par stef

    stef Répodnre 22 avril 2013 at 20 h 42 min

    “Il a fait tout le tour de la terre, il a même demandé à Dieu, il a fait tout le tour de la terre, il n’a pas trouvé mieux” mieux que son vieux St Nectaire , il n’a pas trouvé mieux :) :) :) Bisous.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 23 avril 2013 at 9 h 08 min

      Pas eu besoin de demander à Dieu, on a goûté, goûté et on n’a jamais trouvé mieux!!! Perso (Lydia) je rêve d’un chèvre bien fait, ça n’existe nul part ailleurs que chez nous ça! Bisous, bisous!

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 23 avril 2013 at 9 h 03 min

      De l’eau du robinet, Sylvie exactement!!! On est bien servis dans notre pays, même l’eau de nos robinets est bonne ;) TOUTE la nourriture française nous manque, même si on n’est pas si malheureux aux US. On arrive à trouver des produits “connus” mais beaucoup sont modifiés et adaptés aux goûts des américains: une bonne grosse dose de sucre en plus! ;)

  4. Commentaire par Maïder

    Maïder Répodnre 22 avril 2013 at 21 h 53 min

    Très sympa ce petit bilan dans lequel je me retrouve bien ! On gagne en tolérance et en humilité. Pour l’exigence, je ne sais pas si elle s’atténue mais je crois surtout qu’elle évole et que notre attention se focalise sur d’autres choses. Et puis, je vous rejoins totalement pour la nature parce que je pense que ce sont dans les treks réalisés que je me suis le plus régalée !
    ps : je viens de réaliser que “Mi querida argentina” c’était de vous et j’avais beaucoup aimé…pour le coup niveau nature, randos et grands espaces, on est bien servi !

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 23 avril 2013 at 9 h 00 min

      Ah oui, ça on a bien profité de la nature en Argentine, tout simplement sublime! J’ai vu que tu y étais, il faut absolument que je prenne le temps de venir lire tes récits, des qu’on sera un peu posés à Los Angeles… Me replonger dans les merveilles Argentinesques (comment ça, ça se dit pas??) …
      En ce moment je rêve aussi de repartir en trek au Népal, sûrement car beaucoup de blogueurs y sont actuellement et je suis leurs récits… Si tu aimes les treks et si tu n’y es pas encore allée, c’est une destination qu’on te conseille absolument!! ;)

  5. Commentaire par laulinea

    laulinea Répodnre 22 avril 2013 at 23 h 57 min

    C’est très intéressant d’avoir ton point de vue, et c’est très bien écrit ;)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 23 avril 2013 at 9 h 09 min

      Merci de ta visite et de ton commentaire Laulinea ;)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 23 avril 2013 at 19 h 28 min

      Merci Lady M. :)

  6. Commentaire par Joana@Venividivoyage

    Joana@Venividivoyage Répodnre 23 avril 2013 at 14 h 17 min

    Je lis et article suite à celui d’Haydée sur Travelplugin ;) Aah, le coup du sac-à-dos… C’est sûr qu’à force de devoir le faire et le refaire tous les deux jours, on prend le pli… Perso, je deviens même ultra maniaque, avec une place pour tout, un ordre dans lequel ranger mes affaires et tout et tout !

    Aussi, c’est sûr, on s’habitude à l’absence de confort, et il y a beaucoup de choses qu’on accepte en voyage mais qu’on n’accepte plus une fois rentrée en France ! Lors de mon premier séjour en Inde, j’avais une souris dans mon appartement qui faisait ses crottes sur mes sacs poubelles dans la cuisine et… Ca me paraissait relativement normal. Au retour, j’ai également eu une souris dans mon appart’ à Paris et là je peux te dire que ce n’était plus normal du tout !!! Bref, nos critères changent et on s’adapte très facilement… C’est rassurant d’un côté :)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 23 avril 2013 at 19 h 23 min

      Bonjour Joana, merci de ta visite ;)
      Je vais aller découvrir ton blog de mon côté, car l’expérience d’une année passée en Inde, ça m’intrigue! Nous avons eu la chance de passer par ce pays pendant notre voyage, et même si tout ne s’est pas forcément “bien” passé, on reste interrogatifs, pas du tout fermés, on aimerait comprendre, en savoir un peu plus, alors les autres retours nous intéressent forcément ;)
      Pour la souris, je vois très bien. Nous en Inde, c’était les cafards. Y’en avait plein, et des gros, des coriaces, des malins. On s’y est fait petit à petit alors qu’au début j’hurlais de terreur à la vue de ces bestioles.

      Mais en France, no way, si j’en vois un, même petit je lui enverrai illico “qu’est ce que tu fous là? Retournes en Inde, non mais oh!” :-p

  7. Commentaire par karine

    karine Répodnre 24 avril 2013 at 0 h 50 min

    tu as tout bien résumé

  8. Commentaire par Bruno @ Votre Tour du Monde

    Bruno @ Votre Tour du Monde Répodnre 25 avril 2013 at 10 h 55 min

    “et vous z’imaginez même pas ce que c’est quand il y a du PQ” -> Phrase qui m’a fait pouffé de rire mais qui m’a aussi rappellé de bons souvenirs de Chine, au fin fond de Pékin ou de Suzhou ! Merci pour le moment de détente ;-)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 27 avril 2013 at 17 h 25 min

      Rah la la, le PQ, en Asie, c’était systématique… tant et si bien qu’il nous a fallu du temps avant d’arrêter d’en piquer dans les auberges où on en trouvait… ;)

  9. Commentaire par Lucie

    Lucie Répodnre 29 avril 2013 at 16 h 39 min

    Oh mais du bon fromage aux Etats-Unis, je suis sure que c’est possible? Juste tres tres cher! Bonne fin de voyage!

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 30 avril 2013 at 5 h 34 min

      Ah bien sûr, je pense même que dans toutes les grandes villes du monde, on peut trouver une épicerie fine qui vend du fromage français… mais comme le dit Haydée, c’est souvent à la fois hors de prix et insipide.
      En Indonésie on avait trouvé du Brie, de marque française, on a sauté dessus, même si la mini pointe coûtait 7€… et c’était franchement mauvais. Manger le cellophane qui le recouvrait n’aurait pas été moins bon… Alors après, même quand on voit du fromage estampillé français, on hésite longuement…:)

  10. Commentaire par Haydée

    Haydée Répodnre 29 avril 2013 at 16 h 54 min

    Et si ce n’était qu’une question de prix.

    En Angleterre j’ai trouvé beaucoup de fromage, du camembert de marque Président même, sauf que seul un certain nombre de bactéries légales avait le droit de passer la frontière…

    Non seulement il était cher mais il n’avait aucun goût :p Il était non pas pasteurisé mais stérilisé.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 30 avril 2013 at 5 h 37 min

      C’est exactement ça! le problème c’est que seule l’appellation passe, pas tous les ingrédients! On fait partie des seuls pays à utiliser des bactéries et des produits au lait cru en général. Pour beaucoup de gens, boire du lait qui n’est pas stérilisé et donc archi-mort, c’est mal, c’est source de maladie! Ce qui me fait peur, c’est qu’on arrive à ça un jour ou l’autre en France, quand on voit les changements qu’a subit le lait depuis quelques années: quand j’étais petite, il caillait, quand on oubliait de le mettre au frais. Aujourd’hui, tu peux y aller, il ne bougera plus!!

  11. Commentaire par Aïda

    Aïda Répodnre 12 février 2014 at 12 h 42 min

    Bonjour je viens de prendre connaissance de ton blog et je le trouve très bien écrit il reflète bien ton état d’esprit et votre aventure de votre road trip. J’ai l’intention d’effectuer le miens en septembre si tous ce passe bien en commençant par la cote est et finir par la cote ouest en passant par les villes principales le tous en privilégiant les auberges de jeunesses pour une durée de 6 mois.

    J’aurais voulu vous demander comment avez-vous fait pour rester 1 an consécutif par rapport au visa.

    Je te remercies par avance pour ta réponse :)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 16 février 2014 at 17 h 02 min

      Bonjour Aïda,
      En fait, nous ne sommes restés “que” 2 mois aux USA, donc aucun problème pour le visa.. Je ne sais pas du tout comment tu dois t’y prendre pour obtenir un visa de 6 mois en revanche…

  12. Commentaire par Un Grossiste tee-shirts pour vous habiller

    C’est vrai quand tu dis que vous avez eu de la chance de voyager aussi longtemps. Et c’est bien de voir que vous avez eu autant de leçon de vie et de les partager. Ca me fait un peut rire quand tu dis que vous avez tenue 1 an avec 15 kilos chacun et qu’une fois de retour le reste de vos matérielle resté chez vous vont vous paraitre n’être que du surplus.

  13. Commentaire par Mathilde

    Mathilde Répodnre 23 avril 2015 at 13 h 40 min

    Ahhhhhhh en voyage à vélo, 15kg, c’est le maaax !
    (et encore, il faut intégrer de quoi réparer la bestiole !)
    Bref, je n’ai pas voyager 300jours d’un coup, avec un sac à dos, mais je me reconnais pleinement dans ces leçons de vie !
    Merci pour ce partage !

Laisser un commentaire

Allé en haut