De Los Angeles à San Diego

30 mars 2013

Le temps passe vite…déjà huit jours que nous sommes arrivés aux States. Pas encore eu le temps de vous raconter nos journées, savez vous seulement où nous sommes?

On manque à tous nos devoirs…Et bien nous terminons notre séjour à San Diego

Il faut dire que ces derniers jours nous ont bien fatigués. Ca faisait un moment qu’on n’avait pas été autant occupés, à crapahuter à droite à gauche. Et puis la ville, la vie, les américains, tout va à cent à l’heure ici, il faut suivre, et reprendre le rythme!

Qu’on se le dise, on ne s’en plaindra pas. Après quelques pauses bien méritées, nous sommes d’attaque pour continuer ce road trip qui vient à peine de démarrer.

Nous avons commencer notre voyage par une étape de quatre jours à Los Angeles. Si vous avez l’oeil affuté, sur notre dernier article vous avez pu reconnaitre les photos de Venice Beach, des Studios Universal, et de Hollywood. Nous sommes également allé à l’Observatoire Griffith, parce qu’il est d’une part fascinant, et que l’endroit nous offre aussi une vue incroyable sur la Cité des Anges.

Los Angeles m’a beaucoup plu. J’appréhendai un peu, ayant lu pas mal d’avis contradictoires sur l’endroit. Je parle en mon nom, puisque Julien ne l’a pas “découvert” comme moi. Moi, j’ai eu une bonne surprise. Certes, Hollywood, c’est moche. Enfin, c’est pas si glamour qu’on l’imagine. La fameuse Walk of Fame est finalement bien triste, presque pathétique avec ses personnages déguisés, grimés tels des stars de cinémas, ou autres fameux comics. C’est kitch, très kitch, mais c’est marrant. Il y a toute une petite vie là bas qui est assez fascinante à observer. Les clodos s’interpellent d’un trottoir à l’autre, tandis que les travestis tapinent au milieu de clones de Dark Vador et de Spiderman… c’est un peu le Disneyland du pauvre.

 

los angeles usa

 

Au milieu de ça déboulent des tonnes de touristes, appareils à la main, près à dégainer au cas où un Brad Pitt oserait pointer son nez. Ce qui doit rester rare. Et puis il y a les starlettes aussi, ou celles qui font semblant d’en être. Petit short court, allure sportive très travaillée, précises jusqu’au bout des ongles, elles sont les sosies parfait des Lindsay Lohan ou Paris Hilton. Peut être sont-elles elles aussi dans l’illusion d’une gloire qui ne viendra jamais…Toujours est il que le cinéma n’a pas fini de faire rêver, quelques soient les moyens employés.

 

Pier de Santa Monica

Pier de Santa Monica

 

Un tour à Beverly Hills nous confirmera que Brenda a eu bien raison de filer avec Dylan, le mauvais garçon. Peut être a-t-elle senti elle aussi que, malgré les portails dorés, et les belles pelouses de ces immenses baraques, la vraie vie, celle qui fait vibrer était ailleurs? Ces superbes maisons sont à l’image de tous les ghettos, finalement ça fait un peu peur. Bon, on avoue qu’on aimerait tout de même avoir un pied à terre ici. Mais juste pour le week end alors.

Venice Beach m’enchante. C’est bizarre, saugrenu, mais ça vit, c’est tellement plein de vie. Ici, les sportifs body buildés côtoient les fumeurs de cracks, les mères de famille discutent avec les tatoués, pendant que les homeless cherchent de quoi manger dans les poubelles des cafés. Un peu plus loin, des skatteurs zizaguent en coeur, sous l’oeil d’une des multiples caméras que l’on trouve dans cette ville. A l’inverse de chez nous, celles ci ne sont pas là pour surveiller, mais bien pour filmer, fabriquer du rêve dont on se délectera calés dans notre canapé, plus tard. Los Angeles est bien la ville du cinéma, de tous les cinémas.

Un petit tour au milieu des canaux de la ville nous révélera l’origine de son nom. Balade bien agréable, calme, différente, loin de l’excentricité de ses plages.

 

los angeles usa

 

Après cette première escale, nous partons pour San Diego. A peine nos sacs à dos déposés au Motel que l’on file en ville. Julien, même après toutes ces année, pourrait y retourner les yeux fermés. Sauf que comme c’est lui qui conduit, je lui demande quand même de les garder ouverts. On arrive sans embûche devant son ancien chez lui. J’imagine que dans sa tête, des tonnes d’images défilent, des souvenirs de toutes sortes, alors qu’il fixe la porte de ce qui était son appartement il y a dix ans.

 

san diego usa

 

Puis nous allons voir son école, malheureusement celle ci n’est plus dans le bâtiment qu’il connait: c’est maintenant un centre d’aide aux sans abris de la ville. Nous l’apprenons en questionnant un homme qui en sort. Il n’a pas connaissance de l’école dont on lui parle, mais lui nous raconte brièvement son histoire: c’était un homme qui n’en avait pas, d’histoire, avant d’être poignardé en plein centre ville. 

Aux USA, on ne se prépare pas à ce genre “d’accidents”. Qui dit blessures, dit frais, et faramineux. L’homme a perdu son travail, et ne pouvait pas assumer ses factures qui s’empilaient. Heureusement, le Centre s’est occupé de lui. Ils ont fait un «great job» qu’il nous dit. On est bien heureux d’apprendre qu’il y a des centres comme celui ci pour ramasser les gens tombés à terre. C’est dommage qu’on ne les empêche pas de tomber avant qu’il ne soit trop tard… Perversion du système américain, cet American Way of Life qui vend du rêve, mais pas pour tout le monde.

 

san diego usa

 

A San Diego, nous resterons 5 jours. Une virée aux Outlets nous redonnera sourire et allure citadine, joie! Julien, après 280 jours à porter les mêmes chaussures s’offre enfin une paire de Van’s. Ca ne rentrera pas dans les sacs à dos, tant pis!

 san diego usa

 

C’est fou ce qu’il y a comme mexicains par là bas. Normal me direz vous, on n’est pas loin de la frontière. D’ailleurs le cliché qui veut que les femmes de chambre des motels sont mexicaines n’en est pas un, elles sont bien mexicaines. Mais toutes les mexicaines ne sont pas femmes de chambre, j’ai pas dit ça. Il y a aussi beaucoup, beaucoup de chinois. Julien est étonné, il dit qu’il y a 10 ans, ce n’était pas le cas. Les nouveaux riches, la nouvelle première puissance mondiale, ce que nous avions découvert en Chine s’est confirmé au fur et à mesure de notre parcours: les chinois sont absolument partout, et ils ont de l’argent. Il n’y a peut être qu’en Inde que nous n’en avons pas croisé.

Peut être qu’un chinois en Inde, il éclate. Déjà que nous on a du mal à comprendre, alors pour un chinois, ça doit être comme mettre un virus dans un PC, tout fout le camp. La rigueur communiste versus le bordel indien, improbable.

 

san diego usa

 

Ocean Beach, Coronado, Old Town, puis Balboa Park…nous visitons quelques uns des quartiers les plus sympas de San Diego. Le centre ville, Gas Lamp est agréable, à taille humaine. L’océan n’est pas loin, et on le sent bien, ces villes côtières ont définitivement une atmosphère particulière.

 

san diego usa

san diego usa

 

San Diego a changé en dix ans, c’est Julien qui l’affirme. C’est normal, une ville ça évolue. Hormis les chinois de nouveaux buildings ont fait leur apparition, d’autres ont disparus. Les SDF se font plus nombreux dans les rues. On ne peut pas les ignorer. Contrastes saisissant au milieu des véhicules toujours plus rutilants qui paradent sur les boulevards…

 

Balboa Park

Balboa Park

On s’est offert une virée sur un Campus, et croyez moi, ça vaut le coup d’oeil. Un truc comme ça, ça donne envie de reprendre ses études, rien à voir avec mes amphis pourris en préfabriqués que j’ai connus à Nanterre. On imagine que le prix n’est pas le même non plus.

 

Campus Universitaire

Campus Universitaire

 

Après ces 5 jours de «revival», nous reprenons la route demain. Palm Springs est notre prochaine destination. C’est parait il un lieu de villégiature à la mode, bling bling à souhait. Pour Pâques, les cloches seront de sorties, hihi. Et puis quand on en aura marre du showbiz, on ira faire un tour à Joshua Tree!

 


 

Plus de Road Trip aux USA?

 

Récits de Voyage

 

La Vidéo

 

 

8 Commentaires

  1. Commentaire par maria

    maria Répodnre 30 mars 2013 at 20 h 34 min

    ça fait du bien après le pérou!
    à bientôt et plein de bisouilles!

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 31 mars 2013 at 0 h 36 min

      Ouiiiiii définitivement ouiiiii!! On s’en met plein les yeux, c’est trop bien!! Des bisous à vous deux ;)

  2. Commentaire par Benoit(novomonde)

    Benoit(novomonde) Répodnre 31 mars 2013 at 9 h 22 min

    Super… vous avez l’air de bien profiter ;-)

    Comme vous, on a adoré San Diego… et un peu moins Los Angeles (même si je garde un super souvenir des bodybuilders de Venice et aussi les studios universals)… Le walk of fame ça a été la grosse décéption… on s’attendait à plein de paillettes et non, rien!

    Sinon vous passerez par la région des parcs nationaux??? Ratez surtout pas Bryce canyon ou antilope canyon si c’est sur votre chemin…

    Bon vent

  3. Commentaire par Anaïs & Jérôme

    Anaïs & Jérôme Répodnre 1 avril 2013 at 10 h 59 min

    Coucou les z’amis,
    Vous avez l’air de prendre un réel plaisir à côtoyer nos copains les ricains, profitez un max! Vous avez prévu des parcs en californie? On avait adoré le Yosemite même si les temperatures étaient negatives au petit matin… remarque, ça nous préparait au retour ;-)
    Amusez vous bien et continuez à nous faire vibrer.
    Bises de Mayenne (et ouais c’est moins exotique que la Réunion mais ça nous permettra de decouvrir la West Coast que nous ne connaissons pas)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 2 avril 2013 at 8 h 39 min

      Et une sacrée West Coast :) Sans rire, c’est beau par là bas…! On est toujours ravis d’avoir de vos nouvelles. On espère que tout va bien pour vous! Ici, ça va oui bien sûr.. ;) Demain on va voir le Grand Canyon, ouahou! Et les Parcs, oui, plein, plein, le Yosémite aussi. Gavage! On vous racontera tout ça bien sûr!
      A très vite
      Le bisou à vous deux

  4. Commentaire par Lucie

    Lucie Répodnre 2 avril 2013 at 23 h 09 min

    J’avais visité Harvard à Boston. J’en rêvais déjà, mais en ressortant, je me demandais comment amasser l’argent pour les frais d’inscription! :)

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 3 avril 2013 at 6 h 23 min

      Ahah oui, on veut bien te croire… Il faut des moyens certains, autres qu’intellectuels pour entrer dans ces universités!

Laisser un commentaire

Allé en haut