Sri Lanka: une plantation de thé et Horton Plains

10 September 2012

Heureusement que nous avons un ordi et tout un tas d’autres appareils pour nous rappeler les jours et les dates. Au Sri Lanka, nous avons définitivement perdu toute notion du temps. Si c’est ça « lâcher prise », alors je crois que nous sommes sur le bon chemin !

Nous poursuivons notre découverte du Sri Lanka avec la visite d’une plantation de thé et une balade à Horton Plains.

Départ de Kandy pour Nuwara Elya.

Kandy est dite être la plus belle ville du pays. Bon, c’est bien relatif. Kandy est polluée, encombrée, et s’il n’y avait pas ce joli lac artificiel, vestige des britanniques, entouré de belles demeures toutes aussi britanniques, on vous dirait certainement qu’il vaut mieux passer son chemin!

Nous avions en revanche un très bon hébergement. C’est dingue comme on est bien accueillis  dans ce pays. La guesthouse de Kandy est tenue merveilleusement par la maitresse de maison, tandis que ses enfants s’entrainent autour de nous, l’un au violon, l’autre à la valse.

La dite maitresse nous organise notre transfert pour la gare de Peradeniya. Nous partons en tuk tuk avec Ravi. Le temps du trajet, Ravi nous livre ses impressions sur le tourisme et les sri lankais. Il s’indigne parce qu’il trouve que nous payons trop cher les entrées des sites, il ne trouve pas cela normal.

Il nous parle de la corruption du gouvernement, nous explique que cet argent qu’ils nous prennent ne sert en effet pas seulement à la restauration et à l’entrée des sites. Mais surtout à remplir les poches des officiels. Il s’offusque aussi de la façon dont certains professionnels nous traitent, pensant que parce qu’on est blancs, on cueille l’argent dans un arbre… Il nous explique que son rêve est d’avoir un jour son propre van, pour organiser des tours pour les touristes. Un échange rapide, mais réconfortant. En effet, nous devenions méfiants à force de croiser des gens qui tentaient de nous escroquer.

 

Sri Lanka: une plantation de thé et Horton Plains

En route pour les plantations de thé!

 

De Peradeniya nous prenons le train pour Nuwara Eliya. Notre prochaine destination offre un tout autre panorama. C’est tout d’abord la ville la plus haute de l’île, quelques 2000 m d’altitude, et c’est aussi le lieu qu’avaient choisi les britanniques pour implanter leurs plantations de thé – le fameux thé de Ceylan!  Les 4 heures de train nous permettent de traverser ces terres verdoyantes, cette végétation abondante, tellement différente des paysages de savanes rencontrés précédemment.

A l’arrivée, nous nous rendrons compte qu’entre Kandy et Nuwara Eliya il n’y avait que… 68 km !

A la gare, nous rencontrons Chandra. Il fait un peu de rabattage, propose ses services de taxi pour rejoindre la ville et les guesthouse. Encore un peu échaudés, on le suit en restant sur nos gardes. Pourtant nous le suivons également quand il nous propose une adresse qu’il connait bien. Il y a je ne sais quoi chez ce bonhomme qui nous apaise et nous donne immédiatement confiance. Avec lui, nous arrivons donc au Trevene, guesthouse tenue par une sri lankaise parlant français. L’endroit est étonnamment charmant.

Dans cette ancienne demeure coloniale, vieille de plus de 100 ans, nous  trouvons une chambre immense, accueillante, et chaleureuse, malgré le froid ambiant. Il y a même une cheminée ! Dans le joli jardin anglais, nous dégustons le thé de bienvenue. A l’anglaise, avec un petit nuage de lait, s’il vous plait. La vue aux environs est magnifique, en hauteur, c’est vert, frais, on respire … On se dit qu’on resterait bien ici quelques jours.

Finalement, on n’en fera rien. Nous bouclons un programme avec Chandra, notre chauffeur rencontré à la gare. Même si c’est totalement en dehors de notre budget, on a bien envie de se laisser aller, et c’est comme si on savait déjà qu’avec lui, tout sera plus facile.

L’après midi même nous repartons faire le tour des plantations de thé. Il nous emmène sur le site de Mackwoods, nous allons à la rencontre des cueilleuses, Chandra nous explique tout le processus depuis la plantation de l’arbuste jusqu’à la récolte. Puis nous rejoignons l’usine Mackwoods et là nous découvrons la suite du procédé, depuis la fermentation jusqu’à l’infusion.

 

Sri Lanka: une plantation de thé et Horton Plains

Maywood, l’une des plantations de thé les plus connues du Sri Lanka

Sri Lanka 6 septembre - Nuwara Eliya 172

 

Sur le chemin, Chandra s’arrêtera à plusieurs reprises pour nous montrer ça et là des herbes aromatiques, des avocatiers, la sensitive -ou Mimosa pudique, parce qu’