Découverte du Sri Lanka: Polonnaruwa

5 septembre 2012

Nous continuons notre découverte du Sri Lanka. Après une arrivée mouvementée et quelques petits tracas à Anuradhapura, nous poursuivons notre route en direction de Polonnaruwa

Jour 4, Départ pour Polonnaruwa

Aujourd’hui nous quittons Anuradhapura, ainsi que Denuk, notre chauffeur de Tuk Tuk qui nous aura été vraiment d’une grande aide. Nous aurons l’occasion de nous rendre compte par la suite que nous avons eu de la chance de nous trouver sur sa route. Il nous a pris en charge pendant 3 jours, et nous avons eu un échange vraiment sympathique.

Cet homme était touchant, tant il avait à cœur de nous montrer le plus beau de son pays. Il faut dire qu’il nous avait récupérés dans des conditions un peu particulières…
Nous étions en effet arrivés à Anuradhapura en bus. Pendant le trajet, nous avions eu une petite anicroche avec le gars chargé d’encaisser les frais du trajet. Nous nous sommes mal compris sur les billets que nous avions donnés, et la monnaie à rendre. Il y a eu mésentente, mais rapidement réglée, puisque nous avons reconnu que c’est nous qui nous étions trompés, et qu’il avait raison. L’affaire était entendue, nous étions tous les 3 d’accord.

Galère à Anuradhapura

Mais en sortant du bus, à Anuradhapura, voilà qu’il vient nous embrouiller à nouveau, pour nous réclamer 200 roupies. C’est là que Denuk est intervenu, car le gars du bus parlait assez peu l’anglais. Denuk faisait l’interprète, apparemment nous avions récupéré 200 roupies en trop, et puis ensuite, c’est passé à 40. Il y a eu une espèce de cacophonie générale, pendant laquelle le gars du bus exigeait cet argent, Denuk traduisait, et nous contestions.

Bref, c’était un beau bordel, et moi qui suis certainement un peu sur les nerfs en ce moment, les larmes me sont montées. Je pense que ça a touché Denuk qui a alors dégagé le type du bus, et à partir de ce moment là, il n’avait de cesse de nous répéter que tous les Sri Lankais n’étaient pas comme ce type, et qu’il allait nous montrer que son pays était beau.

Pauvre Denuk, la suite nous montrera que malheureusement tous ne sont pas aussi engagés que lui !

Le trajet pour Polonnaruwa se faisant en bus, il est comme d’habitude plutôt folklo. Le chauffeur est un taré, qui pour gratter 2 ou 3 minutes n’hésite pas à accélérer, et doubler dans des conditions inimaginables. Pendant plusieurs kilomètres nous ne sommes plus sur une route mais une piste. De celles que nous ferions normalement chez nous en 4×4, et encore, avec précautions. Le bus, lui, ne fait aucune distinction entre cette piste et une route goudronnée. A ce moment, le chauffeur enclenche son vilain poste nasillard, diffusant une musique sri lankaise d’un niveau sonore quasi insupportable.

Nous ne savons plus alors s’il nous faut avoir peur de mourir sur cette piste, ou de perdre une oreille!

 

Découverte du Sri Lanka: Polonnaruwa

 

Néanmoins les paysages traversés sont magnifiques. On a l’impression d’être en pleine savane, les terres sont archi sèches et ocres rouges. Il y a des petites cahutes éparses au milieu de quelques cocotiers. L’herbe est coupante et jaune. On s’attend presque à voir sortir un éléphant de ce nouveau décor.

A peine arrivés à Polonnaruwa, nous sommes immédiatement pris en charge par Sanda, un nouveau chauffeur de Tuk Tuk qui nous promet le nirvana à pas cher dans une petite guesthouse. N’ayant pas d’adresses en poche, nous partons avec lui, et puis nous ne sommes finalement pas déçus. La chambre est grande, propre, et agréable. Jusqu’à présent d’ailleurs nous n’avons pas à nous plaindre de la propreté des lieux, tout est toujours nickel.

Sanda nous propose ensuite de visiter avec lui le site de Polonnaruwa.

Ce deuxième site, comme Anuradhapura, est un ensemble archéologique classé lui aussi au patrimoine de l’Unesco.

Il faut savoir une chose, c’est qu’ici les touristes paient plutôt cher les entrées pour ces lieux. En moyenne 20 à 25€ par personne, et les prix n’ont de cesse d’augmenter. Il y avait auparavant un « pass », moyennant 45 €, avec lequel on pouvait aller quasiment partout. Depuis 2012, c’est fini. Les locaux, eux ne paient pas, ou alors une somme modique, comme peut être  1 ou 2 €.

Alors on a lu que “c’est à cause qu’il faut que le pays se reconstruise après la guerre et que pour ça, ils n’ont que le tourisme”. Bon, sauf que les gars, c’est un peu du foutage de gueule tout ça. Parce que déjà, la communauté internationale, donc nous, on continue à leur donner des sous pour la reconstruction. Et puis de deux, l’Unesco, ça sert pas à financer l’entretien de tout ce patrimoine justement ??

Bref, nous n’avons pas fini de nous rendre compte qu’ici encore, le touriste est pris pour un portefeuille ambulant, et que c’est même puissance 10 par rapport aux précédents pays.

 

Découverte du Sri Lanka: Polonnaruwa

 

 

Polonnaruwa, à l’inverse d’Anuradhapura est plutôt déserte. Ce n’est pas un lieu de pèlerinage, il y a donc plus de touristes que de pèlerins, et encore, très peu. Nous pouvons donc nous balader tranquillement, explorer, prendre notre temps.

 

Découverte du Sri Lanka: Polonnaruwa

 

Nous demandons ensuite à Sanda s’il peut nous trouver un chauffeur pour le lendemain. On a décidé en effet de se séparer momentanément des bus locaux. C’est quand même une rude épreuve à chaque fois, d’autant qu’il fait très très chaud dans cette partie du pays, et que la plupart des bus, en plus d’être inconfortables et dangereux, ne sont pas climatisés.

Sanda et le patron de notre guesthouse nous trouvent une voiture et nous arrangent un itinéraire qui nous convient mieux pour la suite. Plus rapide, plus efficace, moins fatiguant.

Demain nous visiterons donc Sigiriya, Dambulla, et nous dormirons le soir à Kandy.

 


Découvrez l’ensemble de notre voyage au Sri Lanka à travers tous nos récits!

Nous avons démarré notre voyage par la découverte du Triangle Culturel: Anuradhapura, Polonnaruwa et Kandy sont les 3 principales villes historiques de l’île. Puis nous sommes partis visiter la région des plantations de thé, pour apprendre comment se cultive le fameux thé de Ceylan. Ensuite, nous avons randonné dans le Parc d’Horton Plains, avant de rejoindre Ella, puis Tissaharama. Là, nous sommes partis pour notre premier Safari, au Parc National de Yala. Nous avons croisé éléphants, hérons, crocodiles et même un léopard! Pour finir, nous avons posé nos valises à Tangalle, dans un joli bungalow sur la plage, avant de rejoindre Colombo pour la suite de notre tour du monde…

 

▸ Côté pratique, nous avons listé toutes nos bonnes adresses au Sri Lanka dans cet article, et vous pouvez également lire le bilan de notre voyage.

▸ Besoin d’inspiration? Découvrez ici toutes les bonnes raisons de partir en voyage au Sri Lanka!

 

 

9 Commentaires

  1. Commentaire par Philippe

    Philippe Répodnre 5 septembre 2012 at 19 h 13 min

    Ah, nous étions presque en manque de vos récits…
    on avait un peu triché en allant voir les photos sur gogol :) mais nous préférons votre prose et vos photos.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 6 septembre 2012 at 16 h 21 min

      Bah voui, Gogol, c’est les z’autres. Ici, c’est nous. Donc c’est mieux ;-)

  2. Commentaire par Baglioni Anne Marie

    Baglioni Anne Marie Répodnre 5 septembre 2012 at 20 h 03 min

    Je ne sais si vous avez reçu mes précédents commentaires ; la machine me dit que j’en ai déjà envoyé un et rejette impitoyablement mes messages …
    Je tente à nouveau … Je ne sais comment vous arrivez à tenir ce rythme ! Chapeau ! Je n’en aurais pas supporté le centième. Vos compte-rendus sont toujours aussi palpitant ; c’est un peu aussi notre voyage !
    Bises à tous deux et soyez prudents,
    Anne Marie

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 6 septembre 2012 at 16 h 20 min

      Nous recevons bien tes commentaires Anne Marie, no problem et merci à toi de nous lire, nous suivre, et nous écrire, ça nous fait à chaque fois très plaisir … C’est vrai qu’en ce moment on cavale pas mal, mais dés qu’on arrivera sur la côte sud, on espère bien se poser un peu, et ne rien faire … ! Pour le moment les villes que nous traversons se prêtent vraiment à la visite, aux découvertes … Encore plein de choses à vous raconter prochainement, on espère garder le rythme de l’écriture également ! Gros bisous à vous tous ;-) (Pour commenter de nouveau, il suffit d’utiliser tout le temps la même adresse mail + le même pseudo, ainsi la machine publiera automatiquement)

  3. Commentaire par Stef

    Stef Répodnre 5 septembre 2012 at 20 h 16 min

    Comme d’habitude, c’est un régal !!! On a l’impression de vivre votre aventure, d’être indignés comme vous, de découvrir avec vous toutes ces merveilles et d’en être éblouis.
    Bisous à vous deux et merci pour ces supebes récits.
    Bisous.

  4. Commentaire par Frillici

    Frillici Répodnre 6 septembre 2012 at 12 h 11 min

    Coucou les d’jeunes,
    Les vacances étant terminées pour nous et la reprise du boulot difficile, je me replonge dans votre aventure. ça me donne toujours l’impression d’être un peu avec vous et de sortir de mon quotidien. Il m’a fallu un petit moment pour rattraper mon retard de lecture car, comme d’habitude, il s’en est passé des choses. J’attends la suite car le safari me fait rêver. ça c’est un truc qui me tente vraiment. Je m’y vois bien !
    Au fait Lydia, n’oublie pas de ramener un stock “assez important” de leurs potions magiques et surtout celle concernant l’épilation définitive. Y’a vraiment moyen de faire de faire du commerce avec ça :-)
    Je vous embrasse très fort tous les deux et à très bientôt.

  5. Commentaire par Sandrine

    Sandrine Répodnre 6 septembre 2012 at 12 h 24 min

    Au fait, les D’jeunes, le commentaire de “Frillici” à 12 h 11, c’est moi Sandrine (The Taupe pour les intimes). Ne vous faites pas de souci, je vais maitriser la chose avant la fin de votre voyage !!!
    Encore bisous.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 6 septembre 2012 at 16 h 11 min

      Ah, mais on t’avait reconnue, même sans tes binocles … !!! Pour info, il faut que tu utilises tout le temps la même adresse mail + le même pseudo (Sandrine) pour être reconnue et publiée immédiatement … ! Tu y es presque ! ;-)
      On a encore plein de choses à raconter, le Sri Lanka est un pays de découvertes !… Par contre pour l’épilation définitive, j’ai des doutes quand même, il me semble plutôt que c’est un truc de charlatan !! ça se saurait sinon … je crois qu’on devra s’y faire, et garder/arracher nos poils !
      Gros bisous à tous les 4

  6. Commentaire par Marco

    Marco Répodnre 7 septembre 2012 at 13 h 07 min

    Ça va ? Pas trop énervé Djoul ?
    Moi je lui aurait fait bouffer les gaudasses à l autre ! Non mais …

Laisser un commentaire

Allé en haut