Point trop n’en faut

31 octobre 2012

Voilà un petit moment qu’on n’a pas donné de nouvelles sur le blog… faut dire qu’après notre trek dans les Annapurnas, on n’a pas fait grand-chose… ! Et oui, même les aventuriers parfois se reposent…

 

Le retour du trek s’est bien passé, je veux dire par là qu’on n’a eu aucune courbature, aucun bobo. Pour nous, qui ne sommes pas sportifs, c’est plutôt encourageant ! Est-ce qu’on commencerait à avoir de l’endurance ?! Peut être qu’à l’avenir on s’enhardira davantage, on osera partir encore, plus loin. On sait maintenant que nos corps de trentenaires tiennent la route !

A Pokhara, nous recréons vite nos habitudes. Notre hôtel, le Travel Inn, est idéalement situé. En plein centre de Lakeside, mais dans une petite ruelle au calme. Même si le p’tit déj était inclus dans le prix de notre chambre, nous préférons sortir la plupart du temps, pour déguster un bon café, et quelques viennoiseries… Et puis dans les Bakeries, les cafés, et les restaurants, on trouve souvent une bien meilleure connexion qu’à l’Hôtel. Le Népal est définitivement un endroit où l’internet n’est pas bien développé.

Bon, au vu de la situation économique du pays, on ne va pas leur en vouloir.

Mais on a quand même bien pesté quand il s’agissait de trouver quelques barres de réseau pour envoyer des nouvelles à nos proches ! On a quand même réussit à faire quelques mises à jour sur le blog, newsletter, nouveau logo, et affichage plus sympa sur les smartphones. Mais ça, vous l’aviez déjà remarqué, hein ?? :-)

 

 

 

 

Nos journées se sont donc déroulées tranquillement. On a – bien !- profité des avantages occidentaux qu’offrent les quartiers touristiques. Ça fait définitivement du bien après 4 mois passés loin de chez nous.

Chaque jour ou presque, nous sommes allés nous balader près du lac. Oh, on n’a pas crapahuté jusqu’à la Pagode de la Paix, ni dans les villages alentours. Pas de visites de temples, ni rien du tout, non, on a fait l’impasse sur le côté touristique de l’endroit. C’est pas que ça n’était pas intéressant. Non. Mais peut être qu’après des mois de visites de temples, on est un peu…lassés ?!

On ne se lasse pas par contre des vues, de la nature, de ces montagnes. Chaque instant passé près du lac est un moment d’extase. Selon la lumière du jour, l’ensoleillement, le paysage est différent. A chaque fois on se dit « Oh, que c’est beau ! »

 

 

 

 

Un baptême de parapente au Nepal

Tout touriste qui se respecte se doit aussi de monter voir la vue à Sarangkot. Nous, on a été tellement fainéants qu’on a couplé cette grimpette à notre vol en parapente.. ! Ben oui, et oh, point trop n’en faut :-)

Et donc, on a sauté. Oui, oui, moi aussi qui suis pourtant une trouilleuse née. Julien, comme à son habitude est serein le jour J. Moi j’angoisse tellement que je me suis bloquée le dos durant la nuit. Je grimpe donc dans le 4×4 qui nous monte au point de décollage, des nœuds plein le ventre et le dos. Nous sommes un groupe de 6 ou 7 personnes, parmi lesquelles d’autres filles. Quelques unes ne sont là que pour accompagner leur Apollon. Elles ne s’envoleront pas, ça va pas, c’est bien trop dangereux qu’elles me disent ! Ah oui ?… Beuh…

 

 

 

 

Arrivés là haut, on se rend compte que la machine est bien huilée. Loin d’être les seuls, tout est bien organisés. Nos pilotes sont occidentaux. Moi je pars avec une petite Russe fluette, tandis que Julien est choisi par un Bulgare sympathique. Sur place, des gamins népalais sont là pour assister, installer le matériel.

Au moment où nous arrivons, le vent n’est pas top. On va attendre un peu. Le temps de se familiariser un peu, de discuter avec les pilotes, de regarder comment les autres s’y prennent. Sacha, mon pilote m’explique. Le parapente au Népal, ça fait 5 ans qu’elle pratique. J’ai pas grand-chose à faire. Elle va me dire « Run, run, run », et là, je devrais…courir ! Courir, courir, même si je fais du sur place, même si mes jambes sont dans le vide.

Tant qu’elle n’a pas donné l’ordre suivant, je cours. J’angoisse un peu, si je n’arrivais pas à courir ? Je regarde d’autres apprentis comme moi, j’en vois pas mal qui se loupent. Une fille tombe carrément sur les genoux au moment crucial, et son décollage est vraiment pitoyable. En plus, elle est partie en tongs, elle a faillit en perdre une au passage (NB, c’est vraiment très con de partir voler en tongs tout de même)

Je regarde Julien, il part juste derrière moi. Toujours le sourire, la banane, sérénité…

 

 

 

 

On s’installe avec Sacha, parées au décollage. On attend un peu, et puis d’un coup, hop « Run, run, run !! » et j’ai couru, et ça s’est très bien passé ! Les premières secondes sont impressionnantes, mais très vite on se sent à l’aise. On est bien installé, leur truc est bien foutu, comme dans un fauteuil. Sacha s’affaire au dessus de moi pour qu’on prenne de l’altitude, moi je contemple les alentours. Il n’y a pas trop de nuages, mais une brume couvre tout de même les sommets blancs. Tant pis, on ne les verra pas ce coup ci. Faut dire que la vue qu’on a eue pendant notre Trek nous a déjà bien repus !

Le vol dure une trentaine de minutes. Une fois qu’elle a trouvé les « thermals », Sacha sort sa GoPro, et on fait toutes les deux vidéos et photos. Je vois Julien au dessus de moi, il vole plus haut ! Je lui fais des signes, mais il ne me voit pas.

 

 

 

 

Au bout d’une vingtaine de minutes, Sacha s’approche du lac, on est au dessus à présent. La vue d’en haut est à couper le souffle.

Ouah, on est haut tout de même ! Elle me dit que c’est à ce moment là qu’on peut faire quelques figures acrobatiques. Même si je n’ai pas du tout peur, je décline l’invitation. En effet depuis quelques temps déjà, j’ai le p’tit déj qui tangue et remonte dangereusement, je me sens un peu…nauséeuse. C’est que ça bouge déjà pas mal, sans les figures !

 

 

 

 

Alors on redescend. Je vois que Julien a déjà atterrit, il m’attend là en bas, l’appareil photo à la main. Je vais lui faire mon plus beau sourire pendant mon atterrissage…qu’on fera sur les fesses ! Hop, un ptit loupé !

Une fois débarrassés de notre harnachement, on s’échange nos impressions. Oui,  c’était bien hein ?! Bon, on mettra juste un peu de temps à tasser le p’tit déj qui décidément bataille et ne veut pas rester en place…

Un Conseil: on ne déjeune pas AVANT!

 

:-) Info Budget :  Pour notre vol en parapente au Nepal, nous avons dépensé chacun 5500rs, et nous avons rajouté 1700Rs, par personne, pour les vidéos et photos.

 

 〰〰〰〰〰〰

Si vous avez raté notre voyage au Népal:

 

 

Médias Népal

 

9 Commentaires

  1. Commentaire par Sly et Nico

    Sly et Nico Répodnre 31 octobre 2012 at 20 h 14 min

    On a bien rit en lisant vot’ récit ! Run, run, run, même les pieds dans le vide, on t’imagine d’ici Lydia !Excellent ! Quelle belle aventure ce vol ! Dis donc, c’est que ça dure quand même 30 minutes cette affaire… piufff… J’aurais surement été dans le même état que toi. Mais voilà, c’est fait, et maintenant tu pourras dire que tu as volé ! Quant à Djoul super zen du début à la fin… C’est cool que vous ayez pu le faire, et puis en plus au Népal !
    Sinon, oui on avait remarqué tous ces changements sur vot’ blog, c’est joli joli beau !
    On espère que vous vous reposez toujours autant avant votre prochain départ. Profitez en bien, et a bientôt pour de nouvelles aventures !
    Des bisous les zamis !! On pense toujours autant à vous.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 31 octobre 2012 at 20 h 34 min

      Merci, merci pour vos p’tits messages qui nous font toujours autant plaisir!! Et oui, j’ai volé, et avant, j’ai même couru dans le vide, héhé! Djoul a toujours la frite, quoiqu’il arrive, imperturbable… On prépare la suite, maintenant, et quelle suite….!!!! comme on est contents, z’imaginez pas!!! hiiiii!
      On vous fait tous les deux de gros bisous, au p’tit bonhomme aussi bien sûr ;-)

  2. Commentaire par Philippe

    Philippe Répodnre 31 octobre 2012 at 23 h 56 min

    Très visuel tout ça…..très drôle aussi, nous avons beaucoup aimé le run run run…. Et les tongs…..
    Vous voilà sportifs et aventuriers accomplis!!’.
    Bonne continuation
    Nous vous embrassons.

  3. Commentaire par Nadège

    Nadège Répodnre 4 novembre 2012 at 17 h 44 min

    Super récit comme d’hab, l’impression d’être à vos côtés, et les photos sont top.
    Je pense que mon petit déj aurait eu du mal aussi :P
    Je ne suis pas du tout étonnée que Ju soit resté zen.
    Bisouuuuuuus à tous les 2

  4. Commentaire par Guillaume

    Guillaume Répodnre 14 mai 2013 at 9 h 25 min

    Joli récit personnalisé, j’adore.
    Et les photos sont magnifiques, la région à l’air très jolie aussi !!

    Merci pour ce bon moment.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 15 mai 2013 at 4 h 56 min

      @Guillaume. Merci de ta visite! Oh oui le Népal est un pays incroyable et magnifique. Si tu aimes la rando, c’est un endroit à ne pas louper!

  5. Commentaire par Cécilia

    Cécilia Répodnre 21 juin 2013 at 14 h 44 min

    Voler en tongs… MDR!!!

  6. Commentaire par ludivine

    ludivine Répodnre 10 mars 2014 at 6 h 45 min

    super votre blog. Je pars au Népal dans qqs semaines et je serais curieuse de connaitre l’organisme avec lequel vous avez fait votre bapteme de parachutisme.
    Merci

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 12 mars 2014 at 14 h 43 min

      Merci Ludivine… En revanche, je ne saurai pas te dire par quel organisme nous étions passé, si ce n’est que nous l’avions trouvé dans le Lonely Planet, comme étant le “1er” recommandé… Bon voyage au Népal!

Laisser un commentaire

Allé en haut