Bilan de notre voyage en Argentine

13 mars 2013

Bilan et itinéraire de notre voyage en Argentine. Nous y étions du 16 Janvier au 21 février, soit 37 jours!

Du 16 janvier  au 23 janvier, nous avons passé une excellente semaine à Buenos Aires. Nous avions un petit appartement dans le chouette quartier de Palermo, et nous avons flané dans la ville jusqu’au 23, jour de l’arrivée de Stefania et Philippe.

Du 23 janvier au 6 février, changement dans nos habitudes! Nous sommes avec Stefania et Philippe, la famille de Julien. Ils sont en vacances, mais paradoxalement le rythme des visites est beaucoup plus soutenu qu’à l’accoutumée pour nous … Pour le côté pratique, nous avons tous les quatre tout organisé avant, via une agence de voyage. Une nouvelle approche, différente!

Du 24 au 26: El Calafate, 2 jours d’excursions dans le Parc National Los Glaciares. A la découverte du glacier Upsala et du Périto Moreno. Julien a une préférence pour le Périto Moreno, pour moi ce sera la navigation sur le Lago Argentino, à la découverte des paysages grandioses et du glacier Upsala.

Du 27 au 29: Ushuaia. LA ville du bout du monde. Plus un mythe au départ, la ville se révèle finalement agréable, et la navigation sur le Canal de Beagle achève de nous enchanter…

Du 29 janvier au 01 février: Nous sommes à Iguazu, à l’autre bout du pays! Vive l’avion! Même si Aérolineas Argentinas ne nous laissera pas un souvenir sans faille.. Iguazu, c’est les chutes, bien sûr. Incroyable, à voir, parce que les décrire c’est quasi impossible. Immenses. Mais Iguazu, pour nous, c’est aussi un baptême en hélico, et un guide inimitable en la personne de Marie Claude, ancienne instit’ qui nous en fera voir de toutes les couleurs…et on lui rendra bien!

Du 2 au 4 février : Le décor change à nouveau, nous voilà à Salta. Nous avons loué un Véhicule presque tout terrain qui nous emmène dans les confins de la Quebrada d’Humahuaca. Les paysages sont à couper le souffle, et ne ressemblent à rien de ce que nous avons vu jusque là. La Quebrada, c’est les lamas, les cactus et les montagnes aux 7 couleurs.

Du 5 au 6 février: Retour à Buenos Aires. Une capitale qu’on se plait à retrouver. La vie bouillonne ici, et on se laisse volontiers emporter par ce tourbillon latinos!

Du 7 au 15 février : Nous voilà à nouveau tous les deux, on s’offre une semaine supplémentaire au coeur de la capitale Argentine. On ne s’en lasse pas!

Du 15 au 21 février: Notre prochaine étape, la Bolivie s’avérant momentanément inaccessible pour cause de pluie, nous faisons escale à Salta. Là, nous prenons le temps de découvrir la ville pleine de charmes et de caractère. Qu’il fût bon d’arpenter ses jolies rues pavées, son centre ville animé!

Le 21, nous partons pour San Pedro, au Chili, quittant à regret ce pays magnifique…

 

✈✈✈

 

C’est là un aspect difficile de notre voyage

Notre temps étant compté, nous sommes souvent partagés entre l’envie de rester à un endroit qui nous plait bien, et celle d’en découvrir d’autres. Même si nous avons bien ralenti notre rythme de visites, réduit finalement notre itinéraire autour du monde, il arrive toujours un moment où il faut partir. L’Argentine restera pour nous deux un favori de notre voyage, un pays où l’on s’est senti tellement bien qu’on se serait vu y rester des mois. Un jour, peut être, on espère, on y retournera!

Le souvenir est beau pour deux raisons. Déjà parce que nous avons pu le découvrir en famille, et ça, ça n’a pas de prix. Nous avons partagé plus que des visites: des moments de franches rigolades, des repas excellents, le tout badigeonné des innombrables gaffes de Philippe: visage entièrement brulé lors de notre escale au Périto Moreno, chute dans la baignoire, réparation hasardeuse et ratée d’une tringle à rideaux, courses poursuites avec Marie Claude dans la jungle d’Iguazu, caprice hélicoptique et tant d’autres…Les moments furent intenses, et la fin du séjour, leur départ a été difficile tant pour eux que pour nous…

Et puis le cadre, le pays, cette Argentine est tout simplement magnifique. Découvrir, goûter à cette culture sud américaine fût un réel plaisir. Les argentins, aussi fiers soient ils sont des gens incroyablement accueillants, rieurs, détendus et bienveillants. Nous n’avons ressenti aucun malaise, à aucun moment. Nous avons pris plaisir à découvrir l’Histoire de ce peuple, de leurs pays, pourtant empreinte de dictatures et de longues périodes plus que sombres. Nous avons appris leur culture avec grand intérêt, différente du nord au sud, d’une richesse telle qu’on se demande comment tant de choses peuvent faire partie d’un même pays. Les paysages, idem. Nous sommes passés du Bout du Monde à la jungle humide d’Iguazu, des glaciers de Patagonie aux montagnes arides de la région de Salta. Bref, l’Argentine est un formidable terrain de jeux… pour qui en a les moyens.

Et c’est là que le bas blesse. L’Argentine est un pays cher pour la bourse d’un routard. Heureusement nous étions avertis et avons pu réajuster notre budget en conséquence. Car à l’époque où nous avons prévu notre voyage, le budget moyen était 25% à 30% inférieur! C’est une réalité qui ne touche pas seulement le touriste, mais tous les argentins. Le pays connait une inflation annuelle incroyable depuis quelques années. Parait il la plus grosse inflation après celle du Vénézuela. C’est une situation qui traine, malgré les études alarmistes: jusqu’à très récemment, la Présidente Krichner ne la reconnaissait pas, clamant  à l’International que tout allait bien. A l’intérieur du pays, les gens ont dû s’organiser, se débrouiller faute d’obtenir de l’aide de leur gouvernement. Un marché parallèle s’est installé, 1/3 des emplois ne sont pas déclarés, et dans certains endroits la pauvreté est immense. Les petits métiers sont partout, cireur de chaussures, vendeurs de bric à brac, laveur de pare brise. Ce qui nous a frappé, positivement, c’est l’incroyable entraide et la bienveillance des argentins entre eux. Ils ont l’air d’avoir créé leur économie, leur circuit parallèle et chacun semble y participer. Chez nous, par exemple, on enverrait bouler un laveur de pare brise, ou un cireur de chaussure. Ici, ces métiers font partie de la société. Pour des piécettes, mais que les argentins semblent donner de bon coeur.

 Nous avons gouté au «dollar bleu» également

Fortement surpris tout d’abord de constater qu’il existe ici un cours parallèle au cours officiel! Il y a quelques années en effet, les argentins n’ayant plus confiance en leur monnaie se sont rabattus en masse sur le dollar. Le gouvernement, souhaitant toujours cacher ce problème d’inflation leur a progressivement interdit d’acheter des dollars. Du coup s’est développé ce marché parallèle où les dollars des touristes s’arrachent à prix d’or.

Le mois dernier, la Présidente, acculée par le FMI, a finalement reconnu que les chiffres publiés sur l’inflation du pays étaient quelques peu…sous évalués. Espérons que cet aveu ne soit que le début d’une rémission économique plus que nécessaire aux Argentins.

Nous suivrons de toutes façons avec grand intérêt l’évolution de la situation du pays.

✈✈✈

 

 ♨ Côté cuisine, on s’est régalés

De l’Agneau patagonique à El Calafate, à la chèvre braisée à Salta. Des fabuleux poissons à Ushuaia, aux grillades de Lama à Salta. Des fabuleuses glaces de Buenos Aires. Des très bons crus Mendocinos et Saltenos… Les argentins aiment manger, les restaurants ne sont pas que pour les touristes, même si nous en avons largement profité!

Quelques adresses ici

☾ Côté hébergement, nous n’avons jamais été déçus

Certes, les prix sont plus élevés qu’en Asie, mais la qualité est au rendez vous. A Buenos Aires, nous avons loué deux fois un appartement pour des prix défiants toute concurrence et un confort incomparable.

Quelques adresses ici

 

✶ Et puis bien sûr, nous avons découvert le Tango, le fameux tango des porteños!

En conclusion, si vous vous demandez si l’Argentine est un pays à voir, nous on vous dit un grand, un immense OUI!!

 


Si vous avez raté notre voyage en Argentine:

 

Infos et conseils pratiques Argentine

 

9 Commentaires

  1. Commentaire par Philippe

    Philippe Répodnre 13 mars 2013 at 7 h 33 min

    Alors là, c’est une performance, car arriver dès le petit déj à nous faire passer de la mélancolie que nous avons pour ce pays et qui ne disparait pas, aux éclats de rire, chapeau!!!! :)
    Merci une fois encore pour cette bouffée de “chaleur” (on est obligé de dire ça vu la météo ici).
    Sachez que même en simple touristes nous avons éprouvé la même sensation de carton plein, d’intensité, d’émerveillement et de bonheur. Et puis courrir après Marie Claude dans la forêt sub tropicale est une expérience que je recommande à tous ;) ………
    Bises de nous deux.

  2. Commentaire par LadyMilonguera@Talons hauts & sac a dos

    Moi qui danse le tango depuis maintenant 3 ans, j’espère pouvoir découvrir cette destination très prochainement.

  3. Commentaire par ChrissandVoyage

    ChrissandVoyage Répodnre 8 décembre 2013 at 11 h 34 min

    La région de salta c’est une pure merveille. Par contre il me semble que tu n’as pas fait Iruya, L’hornocal ou encore Tolar Grande. Trois lieux qui sont incontournable dans la région.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 8 décembre 2013 at 21 h 35 min

      Oh oui, on en a raté des choses, ce pays est tellement vaste qu’il faudrait plusieurs mois pour l’explorer totalement!

  4. Commentaire par Christophe@LesVadrouilleurs

    Christophe@LesVadrouilleurs Répodnre 18 janvier 2014 at 10 h 26 min

    Vous avez dû en prendre plein les yeux durant ce voyage ! Il y a tellement de paysages différents à admirer … C’est une destination qui me tenterait bien mais qui reste malheureusement encore assez chère.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 19 janvier 2014 at 19 h 14 min

      Bonjour Christophe,

      Merci pour ton passage… assurément l’Argentine reste parmi nos plus beaux souvenirs de voyage. La diversité des paysages est en effet impressionnante! C’est vrai que le périple demande encore un certain budget et on est chanceux d’avoir pu l’intégrer dans notre tour du monde… On te souhaite en tous cas de pouvoir t’y rendre un jour! A bientôt

  5. Commentaire par Flo

    Flo Répodnre 24 février 2015 at 9 h 55 min

    Quel voyage fabuleux, ça donne vraiment envie d’aller visiter l’Argentine. En effet, je n’ai jamais eu la chance d’y aller mais je prévois un voyage en Amérique du Sud en 2016 !

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 24 février 2015 at 22 h 29 min

      Je te souhaite vraiment de passer par l’Argentine au cours de ce voyage, c’est un pays fabuleux!

  6. Commentaire par Planete expat

    Planete expat Répodnre 15 avril 2017 at 23 h 39 min

    Vendu= L’Argentine est définitivement sur ma roadmap- Merci pour cet article très complet

Laisser un commentaire

Allé en haut