Une semaine au camping Sandaya, dans l’Estérel

24 janvier 2017

Dehors il fait -5 °C, des petits flocons de neige gelée commencent à tomber. Et bien moi, je vais vous parler de notre semaine au camping dans l’Estérel, en septembre dernier, na !

Pour cette semaine, nous avons été invités par les Campings Sandaya. Je ne connaissais pas cette chaîne avant de recevoir leur invitation, d’ailleurs, je ne connaissais pas le camping tout court. Enfin si bien sûr, nous avions déjà campé auparavant, mais plutôt en pleine nature, et puis avec le van en Australie bien sûr. Nous n’avions jamais testé le camping type familial, c’est à dire avec les bungalows, la piscine, les voisins néerlandais et les animations. C’était donc le moment où jamais !

Pour commencer, nous avions le choix entre les différents sites de la chaîne : la côte de Nacre en Normandie, la Bretagne, l’Aquitaine, la Costa Brava, le Languedoc ou la Côte d’Azur. Comme nous n’avions jamais mis non plus les pieds sur la Côte d’Azur, on a décidé de faire d’une pierre deux coups.

Sandaya possède deux campings sur la Côte d’Azur, l’un situé près de Fréjus et le second à Saint Raphael. C’est ce dernier que nous avons choisi. Niché au creux d’une pinède, dans le massif de l’Esterel, il avait l’air plus cosy et calme que le premier. Pour une première expérience, nous n’avions pas non plus envie de nous retrouver dans un endroit bruyant et bondé. Oui, nous avions quelques préjugés sur le camping, faut bien l’avouer…

Et en effet, une fois arrivé à Saint Raphael, il faut s’enfoncer un peu dans la pinède avant d’arriver à bon port. Nous ne sommes pas au bord de la mer, mais elle n’est pas très loin non plus : la première plage n’est qu’à 8 minutes en voiture.

Nous arrivons sans le savoir un peu à la bourre : il est 20 h passé, la réception est fermée. Hum, nous, on était restés sur notre expérience en Australie où il n’était pas rare de trouver encore du monde à l’accueil passé 10 h du soir… Bon, fort heureusement, le vigile sur place nous aide à nous installer, on s’occupera de la paperasse plus tard. 

Nous découvrons notre logement : un cottage PREMIUM prévu pour 4 personnes, avec 2 chambres, la clim et une cuisine super équipée (plaques au gaz, four, lave-vaisselle et tout ce qu’il faut en vaisselle). Notre cottage semble neuf, en tous cas, il est nickel. Avec une grande terrasse en teck couverte et un barbecue pour compléter le tout. On jette un œil autour de nous : bien qu’entourés d’arbres, on sent bien que les voisins ne sont pas bien loin. Heureusement, la haute saison est terminée et la plupart des cottages autour de nous sont déserts.

camping sandaya saint raphael nowmadz 2

camping sandaya saint raphael nowmadz 3

Le lendemain, nous partons un peu explorer le site. Le camping est immense, mais parce qu’il est bien arboré et plein d’allées sinueuses, c’est gérable voire même agréable. On n’a pas l’impression d’être non plus trop les uns sur les autres, et puis les gens ont majoritairement l’air d’être comme nous : à la recherche du calme et de la tranquillité. On découvre le parc aquatique : deux piscines immenses, un toboggan, des bains à bulles et un espace couvert réservé aux enfants avec des jeux d’eau et un bain bouillonnant.

C’est énorme, on ose à peine imaginer le niveau sonore qu’il doit y avoir là-dedans en haute saison, mais ouf ! on est en septembre et franchement, on a peut-être croisé 10 personnes par jour en tout et pour tout durant notre séjour…

camping sandaya saint raphael nowmadz

camping sandaya saint raphael nowmadz 7

Une petite galerie commerciale est construite autour de l’espace aquatique. On y trouve une boutique de vêtements (où j’ai pu dénicher un maillot de bain trop joli pour moi, à moins de 10 €, vive la fin de saison !), une épicerie/boulangerie tenue par un couple très sympa. On a eu droit à une bouteille de rosé et à un jouet pour Adrien à notre arrivée !

L’épicerie propose tout ce qui est première nécessité, et comme on est arrivés un samedi soir, ça nous a bien dépannés jusqu’au lundi suivant. Il y a aussi du pain et des croissants bien chauds tous les matins !

camping sandaya saint raphael nowmadz 9

camping sandaya saint raphael nowmadz 10

Enfin, on trouve également un centre d’esthétique, un salon de coiffure et un centre de remise en forme où sont proposés des cours de fitness chaque jour. Je n’ai rien testé de tout cela, mais Julien est allé faire un tour à la salle de musculation adjacente, l’équipement et l’accueil sont nickel.

On continue notre tour d’horizon pour arriver au restaurant/bar du camping. Oui, il y a vraiment tout sur place, on pourrait facilement passer toute la semaine sans sortir de là ! Enfin, un petit bémol pour le coin-bar/restaurant justement : un rapide coup d’œil à la carte nous décourage, les plats sont, comment dire, vraiment très très « touristes » ! Pizza, pâtes et un semblant de cuisine. Bref, c’est dommage, car l’idée de se faire un resto à proximité est tentante, surtout quand on a un enfant en bas âge.

On a juste craqué un soir, on a commandé deux pizzas à emporter. Je ne sais pas si je peux vous en parler… Comment dire? Bon, il y en a une sur les deux qu’on n’a pas pu manger, ne correspondant pas vraiment à l’idée qu’on avait d’une pizza. Sauce tomate pas cuite et dégoulinante, une tonne de câpres pour la recouvrir, le tout parsemé d’anchois assez énormes. Et comme on était au cottage, on a eu trop la flemme d’y retourner pour râler, et puis pour dire quoi en plus ? À part un regard pathétique, on aurait rien pu lui sortir, au… « pizzaiolo » ! Et puis on a fini par lui trouver des excuses, qu’avec la fin de la saison, il était peut-être fatigué, toussa…

Bref. Le restaurant, non, quoi. Le seul point noir de cette semaine, en fait.

Sinon ? Que dire d’autre sur ce camping ? Ah si, une trifouillée d’activités sont proposés pour les marmots. Nous n’avons pas testé, d’ailleurs c’était fermé pour cause de fin de saison, mais j’imagine que ce doit être sympa pour les enfants et les parents. Sur place, on trouve aussi des cours de tennis, un terrain de pétanque, un autre pour le tir à l’arc, un mini-golf et une super aire de jeux pour les petits.

camping sandaya saint raphael nowmadz 6

camping sandaya saint raphael nowmadz 5

En résumé, nous avons passé une semaine très sympa au Camping Sandaya. Peu de monde, un site qui tourne un peu au ralenti en fin de saison, certes, mais ça n’était pas pour nous déplaire. On était au calme, à l’ombre des pins, et on a pu pleinement profiter de la piscine, sans crainte d’éclabousser le voisin ! On s’est fait des barbecs, on a refait le monde sur la terrasse en vidant les bouteilles qu’on avait ramenées d’Italie et Adrien s’est éclaté dans le toboggan aquatique.

On a vécu l’un de nos plus gros orages tout en étant bien à l’abri, par chance, le camping n’est a priori pas inondable. Le personnel était très sympathique et pourtant, on n’a jamais dit à personne qu’on était invités, histoire de pas bénéficier justement de traitement de faveur ou d’une attitude particulière.

Bref, on a aimé, pour une première expérience de camping en famille, c’est concluant !

camping sandaya saint raphael nowmadz 11

Ah et si je vous en parle aujourd’hui, c’est parce que les réservations sont ouvertes pour 2017 et il est possible de profiter d’une réduction allant jusqu’à 20 % (valable jusqu’au 31 janvier). Ça vaut le coup !

Ceci dit, si vous êtes comme nous, peu adeptes du bruit et des animations à gogo, on vous conseille tout de même d’éviter la haute-saison. Enfin, on dit ça, on dit rien, hein !

Bien qu’invités par la marque, tous les avis exprimés ici nous sont propres 😊

Laisser un commentaire

Allé en haut