15 jours de Vacances dans un Tour du Monde

11 février 2013

Oui, vous avez bien lu. Non, un Tour du monde, c’est pas des vacances! ;) Mais quand notre famille vient passer 15 jours avec nous, ça le devient.

 

15 jours pendant lesquels nous n’avons rien d’autre à faire qu’à nous laisser porter. 15 jours où on ne décide de rien. 15 jours où on ne réserve aucun bus, aucun transport, ni aucun hôtel. 15 jours où on ne se demande pas «comment qu’on va où?» … Et surtout 15 jours passés en famille, celle de Julien, avec sa Maman et Philippe. 15 jours où l’on se sent moins seuls. Car même à deux, parfois on se sent seuls, au bout du monde. 15 jours où on va parler de tout. De la France. Des amis. Des autres. Mais pas du boulot, hein. Pour ça, y’a le temps! 15 jours où on se marre.

15 jours où on est chouchoutés

Et pour le coup, ils nous gâtent. Ils ont tout organisé depuis la France. Parce que 15 jours pour tout faire à notre rythme de routard, et même avec les meilleurs bus du monde, c’est pas possible. L’Argentine, c’est grand. Et les trajets sont longs. Et bien sûr, les sites «à voir» ne sont pas tous dans le même coin. Ah mais alors pas du tout! Du coup, on prendra l’avion. Et les excursions sont programmées. No stress. Tranquillou, on a qu’à se glisser dans le minibus tous les matins. Ecouter la dame avec son micro. Et laisser faire.

Alors on va pas mentir, au début, ça nous a fait bizarre. On s’est senti un peu «brutalisés», dans notre rythme plutôt pépère. Un peu comme quand il faut remettre le réveil tous les matins, après les grandes vacances. Fffffff… Quoi ? 6h ? Mais ce matin on s’est déjà levés à 7h, ça va pas la tête?! Oui, on a perdu l’habitude. Car nous avons maintenant trouvé un rythme de croisière qui nous convient bien. Cool. Pour une excursion d’une journée, on arrive au moins la veille, et on garde encore au moins une journée, ou deux pour s’en remettre après.

Là, c’est pas tout à fait ça. Pas du tout même. Mais bon, on s’y fait, parce qu’après tout, même si on se lève tôt, c’est quand même pas pour aller bosser!

Et puis voir les voir arriver, ça nous fait tout drôle aussi.

Pas qu’ils aient tant changé, non. Skype nous permet de garder le fil. Non, c’est qu’eux, ils sont en vacances. Et ça, ça nous fait drôle. Ils arrivent là, tout excités, les yeux brillants comme des gosses à la veille de Noel. Ce Voyage, ils le préparent depuis des semaines, des mois. Ils ne tenaient plus en place quelques jours avant le départ. Ils ont rempli la valise fébrilement de tout ce qui leur tombait sous la main. Les 13h d’avion ont été un supplice, parce que c’est long, trop long, avant d’arriver. On les sent plein de joie, d’attentes. Ils ont révisés les guides, avalés des reportages sur le pays. Ils savent où ça se situe, El Calafate, Iguazu, tout ça, les cartes aussi ils les ont apprises.

Alors que nous, non. Enfin pas tout ça. Bien sûr, on est hyper heureux de les voir, ça c’est clair. Par contre, nous sommes beaucoup plus calmes, moins excités peut être quant aux visites qui s’annoncent. Oui, bon, ben on va voir un glacier ? Verra bien! Trop gâtés que nous sommes… Nous en avons vus des choses depuis des mois.

Serait on blasés ? Non, pas blasés. Mais cette excitation, celle qui nait dans la préparation d’un voyage, celle qui explose en mille bulles de bonheur le jour du départ, ce mélange de hâte et d’appréhension, ce truc qui vous chatouille le bide… forcément on l’a beaucoup moins! La faute à quoi ? Parce qu’on s’habitue sûrement, à notre mode de vie. Parce qu’on n’a plus cette cassure entre notre quotidien métropolitain et le départ en vacances tant attendu. Le voyage est notre quotidien. Parce qu’on a eu des galères aussi. Parce que parfois on en a eu marre, d’être toujours en vadrouille. Et puis parce qu’on n’a pas toujours «envie» d’aller découvrir des milliers de choses. Parce qu’on n’a pas toujours la tête à nous intéresser à tout, tout le temps. Parce que parfois on aime aussi, être très occupés à ne rien faire!

 

C’est un peu triste? Non, car on profite toujours. On sait rester toujours alertes. On essaie. Parfois on peut passer à côté de choses, oui. Les villes, on ne les arpente plus en long et en large. On ne mitraille plus tout ce qu’on voit. On sort l’appareil «pour le blog», plus que pour enrichir encore notre album photo. On n’apprend plus par coeur le guide de tous les pays. On ne récite plus la bio de tous les présidents. On ne dissèque plus l’économie de chaque nation.

Est ce un mal ? Ou au contraire, cela ne nous permet il pas justement de mieux profiter de tous les instants?  Et puis les livres, on les lira plus tard!

Alors quand ils arrivent, on sent ce décalage. Nous sommes enthousiastes, mais différemment. A un autre rythme. Pas grave, on arrivera vite à les rattraper. Et à être bluffés, encore une fois. Par des paysages sublimes. Grandioses.

 

Car la Terre est une merveille. On ne s’en lassera pas.

 

 

tour du monde

Argentine2

Argentine

 

 

 

 

10 Commentaires

  1. Commentaire par Philippe

    Philippe Répodnre 11 février 2013 at 7 h 30 min

    Le récit est joli mais on va pas le commenter celui là…. :)
    J’aime aussi les photos, ;) au fait vous avez des nouvelles de Sergio?
    Notre joie était indescriptible, nous avons même, grâce à vous, gagné un jour de bonheur et de vacances, :)
    La rupture a été totale pour nous, le dépaysement immédiat, et là la phrase qui tue :
    “bon ben je vous embrasse et je retourne au boulot” :(
    Mais des images et quelles images plein la tête :)
    Bisous et merci à vous.

  2. Commentaire par stef

    stef Répodnre 11 février 2013 at 7 h 33 min

    Aujourd’hui, c’est la reprise pour Philippe sniff sniff ….. On a la tête encore pleine d’images… Merci encore pour ce nouveau câdeau. Bises.

  3. Commentaire par BAGLIONI

    BAGLIONI Répodnre 11 février 2013 at 9 h 49 min

    Et nous alors ? À Lyon sous la neige …
    Nous les avons vus hier les voyageurs du bout du monde, pour saisir une parcelle de leur merveilleuse aventure sud américaine et pour voir leurs visages brûlés par la lumière des glaciers … Instants trop courts, parce qu’ils courent tout le temps !
    Une vidéo, c’est tout ce à quoi nous avons eu droit ! Nous attendons impatiemment vos reportages pour avoir la suite. Bises affectueuses.

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 28 février 2013 at 14 h 23 min

      Nous espérons que ton souhait a été exaucé Anne-Marie, avec tous ces articles/photos et vidéos publiés depuis!! Bisouuus!

  4. Commentaire par Philippe

    Philippe Répodnre 11 février 2013 at 10 h 27 min

    La primeur des photos reste pour Nowmadz.!! :) Désolé Anne Marie :) Mais quelle vidéo !!!
    la lumière des glaciers a aussi brûlé le cerveau, un genre de reset, dévastateur!! :)

    bises à tous

  5. Commentaire par Flo

    Flo Répodnre 12 février 2013 at 1 h 13 min

    Sentiment partage quand mes amis sont venus me voir pour 3 semaines le rythme était toujours soutenu mais je pouvais pour une fois ne pas tout organiser ça fait du bien même si des fois c est pas évident de ne pas pouvoir faire comme on veut.
    Mais c est vraiment pour le moment ou ma maman est avec moi que j ai l impression d être en vacances le rythme est plus cool on reste plus longtemps dans les différents lieux et ça fait du bien je crois même que ça me fatigue un peu ce nouveau rythme .
    Car oui partir faire le tour du monde c est loin d être des vacances c est voyager être constamment en mouvement, dans la découverte, les rencontres, l organisation parfois le stress et bien sur un choc émotionnel au bon sens du terme…
    Merci pour cet article et celui des glaciers le lien ne fonctionne pas. Bisous Flo

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 17 février 2013 at 3 h 55 min

      Le lien des Glaciers a été réactivé, Flo, j’espère que tu as pu le consulter… Bises!

  6. Commentaire par Anaïs et Jérôme

    Anaïs et Jérôme Répodnre 12 février 2013 at 17 h 28 min

    C’est exactement ça, toujours aussi contents de découvrir des choses, mais plus déçus si on n’a pas tout vu, tout lu, tout fait…
    On commence même à avoir des jours sans photo parce qu’on s’est juste promené le nez en l’air à apprécier ce qu’on voit sans pour autant vouloir en “garder” quelque chose… Résultat parfois pour l’article, ben il n’y a pas la photo qui va bien, c’est malin!!

  7. Commentaire par Clara

    Clara Répodnre 30 mai 2013 at 14 h 18 min

    Sentiment qui est difficilement appréciable pour des gens qui n’ont pas vécu ce genre d’expérience! ;) La photo des glaciers est magnifique, cela me rappel ceux de Scandinavie, une merveille pour les yeux!

  8. Commentaire par Cécilia

    Cécilia Répodnre 2 août 2013 at 14 h 24 min

    C’est cool parceque je me demandais vraiment comment faire pour faire l’Argentine “rapidement” LOOL

Laisser un commentaire

Allé en haut