Ubud time

14 août 2012

Réduire Ubud au simple brouhaha touristique serait dommage. Pourtant c’est une des impressions qui nous restera de cette ville. Ubud est envahie de touristes. On a parfois peine à découvrir le vrai caractère de la ville, tant il semble « déguisé » pour plaire à tous les étrangers qui y passent.

Ubud, dans le temps, ce devait être un endroit vraiment charmant. Il est situé presque en plein milieu de l’île et regorge de trésors à ses alentours. A peine sortis du  centre, on y découvre des petits villages encore intacts et authentiques, des paysages de rizières merveilleux, des temples à foison, des cérémonies hindouistes à tout bout de champ.

Nous avons entamé notre exploration à pieds, puis en scooter et pour les derniers jours nous sommes partis faire un “Tour”, de ces tours organisés, mini bus avec chauffeur et touristes occidentaux. Même si ce n’est pas vraiment exotique, ça reste une bonne manière de découvrir des lieux tels que Tampaksiring, Tagallagang, ou Kintamani. On y a aussi découvert des plantations. De cafés, de cacao, vanille, et autres variétés exotiques … Hé, vous savez comment ça pousse la vanille vous ? Et le clou de girofle ?

Et puis, en dehors de nos visites, nous avons eu une “vie” à Ubud

Nous étions dans une très petite homestay, de celles tenues par un seul homme, tandis que tous les autres membres de la famille vaquent à leurs occupations. Les femmes cuisinent et s’occupent des enfants, du linge, des courses. Les hommes bricolent, retapent un bâtiment qui doit être un temple. Le temple qui trône au milieu de chaque habitation balinaise.

Notre chambre était en étage. Ainsi perchés nous pouvions observer tout ce monde en silence. Le silence, entrecoupé du chant des coqs, qu’importe l’heure du jour ou de la nuit. De cris d’oiseaux, qu’on se demande encore quel type de bestiole peut bien pousser un cri pareil … de musiques étranges et étrangères à nos oreilles, des hommes et des femmes qui répètent chaque soir les mélodies qu’ils joueront peut être aux nombreuses représentations de danses balinaises. Ou alors simplement à la prochaine cérémonie religieuse.

Il y en a tout le temps, des cérémonies. Dans chaque village que nous avons traversé, chaque jour, à toute heure, nous avons croisés des hommes et des femmes en habits traditionnels, les bras remplis d’offrandes, se rendant aux temples. Parfois il y avait les cérémonies des hommes, puis celles des femmes. Nous n’avons pas saisi tout le sens de chacune, bien évidemment, mais toutes étaient fascinantes !

Oui, il y a une âme, une vie à Ubud. Une vie bien balinaise, mais pas de celle qu’ils proposent aux touristes. On peut juste l’observer de loin, en silence, à moins d’avoir la chance d’avoir un balinais sympa sous la main, qui nous explique un peu … Malgré toute cette invasion d’occidentaux, ils ont su gardé leur identité.

C’est en cela que nous avons trouvé Ubud fascinante. A condition de se décrotter les yeux et les oreilles de tout le reste, de rester un peu plus qu’un jour ou deux, on peut y découvrir mille et une merveilles !

 

 

 

 

 

La Monkey Forest, certains, blasés, diront que c’est “super touristique et que les singes, y sont akkressifs” ! Nous, on est un peu des gamins, alors on a trouvé ça vraiment sympa de se balader au milieu de tous ces singes, dans cette belle forêt tropicale! On a même assisté à une bagarre de singes!

 

 

 

La Fondation Luh Lewih est uniquement composée de femmes. Le petit fascicule fourni avec nos billets d’entrée nous raconte que ces femmes trouvent par la danse un moyen de s’exprimer bien sûr, mais également de sortir un peu de leur quotidien. Dans la société balinaise, les femmes ont très peu de poids, elles sont soumises à tout un tas de contraintes culturelles et sociales. S’occuper du mari, des enfants, de la maison est souvent leur seule occupation, il n’y a pas vraiment de place au loisir, au plaisir pour elles.

 

 

 


Si vous avez raté le début de notre voyage en Indonésie:

8 Commentaires

  1. Commentaire par Stef

    Stef Répodnre 15 août 2012 at 9 h 30 min

    Bon, au risque de se répéter, une fois de plus, on adore votre récit!!!
    On ne va pas redire ce que l’on dit à chaque fois… Trop beau, trop bien écrit, photos superbes, les mots nous manquent, non ça, on ne va pas le dire, c’est pas notre genre, alors bon que dire d’autre, qu’après le rythme des publications du début du voyage, la petite période sans écrit de votre part, nous avait laissée en manque de vos histoires! Notre voyage, à nous, était à l’arrêt, au point mort comme qui dirait, et là, le récit comme les photos nous ont fait replonger de plus belle dans votre périple! C’est une véritable explosion de couleur tout ça…
    Alors merci à vous deux!

  2. Commentaire par Catherine

    Catherine Répodnre 15 août 2012 at 9 h 42 min

    J’ai tout lu d’une traite la première fois sans reprendre ma respiration et puis j’ai recommencé pour apprécier chaque mot, chaque image et chaque couleur…
    Un grand merci et continuez à nous abreuver de rêve !

  3. Commentaire par Bruno

    Bruno Répodnre 19 août 2012 at 9 h 01 min

    C’est vrai qu’Ubud c’est très très (très) touristique. Entre 2009 et 2011 nous avons déjà constaté une différence. Notamment l’explosion du tourisme chinois.
    Mais vivre 15 jours là-bas c’était génial. Avec notre scooter nous allions partout ! Des temples éloignés comme Besakih au plus petit resto de Babi Guling situé à l’extérieur de la ville (oui c’est moi aussi mon repas favori :-). Nous sommes aussi fan de la Monkey Forest :-)
    Bonne fin de séjour à Sanur, c’est notre halte à chaque fois qu’on débarque là-bas. Si j’avais su ! J’avais une bonne guest-house pas cher avec une petite piscine !
    A+ Les NowMadZ !

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 21 août 2012 at 10 h 02 min

      Flûte ! On aurait du consulter nos experts ès Bali pour l’hébergement à Sanur … on a déniché une Homestay, bon propre, mais pas vraiment calme, ni bien jolie ! On aurait bien aimé celle avec la piscine !! ;-) Sanur était encore plus blindée qu’Ubud niveau touristes … pas top pour finir notre périple indonésien, même si heureusement on ne gardera pas que ça comme souvenirs ! C’est vrai qu’il y a plein plein de chinois, encore plus ici à Jakarta, on a eu l’impression de prendre un avion de China airline pour venir !
      A bientôt !

  4. Commentaire par Tongs et Sri Lanka

    Tongs et Sri Lanka Répodnre 10 juin 2013 at 9 h 48 min

    ayubowan :) est-ce que vous avez une bonne adresse où dormir pas trop chère à Ubud les webcopains ? ;)
    merci bises :)
    caro

    • Commentaire par Tongs et Sri Lanka

      Tongs et Sri Lanka 10 juin 2013 at 12 h 23 min

      Un grand merci pour la bigleuse que je suis ;-))

    • Commentaire par Nowmadz

      Nowmadz 10 juin 2013 at 12 h 27 min

      Non non Caro c’est pas toi, on vient juste de rajouter le lien sur l’article, pour la peine!!! Merci à toi! :)

Laisser un commentaire

Allé en haut